pénalité vettel canada appel

Pénalité de Vettel : Ferrari se réserve le droit de tenter un autre recours

Ferrari a donc décidé de ne pas faire appel de la décision des commissaires de course du Grand Prix du Canada, qui ont infligé une pénalité de cinq secondes à Sebastian Vettel pour conduite dangereuse.

Cette pénalité a empêché la Scuderia Ferrari de signer sa première victoire de la saison 2019, alors que le pilote allemand avait bien franchi la ligne d’arrivée en première position.

Après la course, Ferrari a annoncé son intention de faire appel de la décision des commissaires sportifs et avait 96 heures pour rassembler des preuves et décider s’il y avait lieu de contester la sanction. Mais peu avant le délai légal, l’équipe italienne a annoncé vouloir renoncer à faire appel.

Cependant, Ferrari étudie actuellement la possibilité de réviser la sanction en vertu du Code Sportif International de la FIA, qui permet de prendre des mesures supplémentaires si un «nouvel élément important et pertinent» qui n’était pas disponible au moment de la course était découvert.

Si l’équipe de Maranello décide de suivre cette voie, elle dispose alors de 14 jours après la publication des résultats officiels de la course au Canada – donc au plus tard dimanche pour le prochain Grand Prix de France – pour adopter cette approche et présenter à la FIA de nouvelles preuves. Ferrari n’a pas encore déclaré si elle poursuivrait la procédure.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Loading…

nico hulkenberg renault rs19

GP de France : Renault n’introduira pas « une version B » de la RS19

pierre gasly red bull

Pierre Gasly n’a pas pour objectif principal de battre Verstappen