Pierre Gasly : « Ces choses ne devraient pas arriver »

Pierre Gasly Alpine
Le pilote Alpine Pierre Gasly

Dixième à l’arrivée du Grand Prix de Monaco ce dimanche, le Français Pierre Gasly a marqué son premier point de la saison sur le tracé monégasque, mais un incident avec son coéquipier au premier tour de course est venu entacher sa prestation.

Dès le premier tour de course à Monaco ce dimanche, Esteban Ocon – qui s’élançait depuis la onzième place sur la grille juste derrière son coéquipier – a tenté un dépassement peut-être un peu trop optimiste sur Pierre Gasly juste avant l’entrée du tunnel et les deux monoplaces se sont touchées.

L’A524 d’Esteban Ocon a littéralement décollé suite à ce contact et le Français n’a pas eu d’autre choix que d’abandonner quelques instants plus tard en raison des dégâts importants sur l’arrière de sa monoplace, tandis que les commissaires de course lui ont infligé une pénalité de cinq places sur la grille de départ de la prochaine course programmée au Canada début juin pour cette action dangereuse.

S’exprimant ce dimanche soir, Esteban Ocon a tenu à présenter ses excuses à son équipe et a admis son erreur : « J’ai commis une erreur aujourd’hui, donc je m’excuse pour l’incident et l’abandon auprès de toute l’équipe. » a déclaré Ocon.

« Nous analyserons tout cela collectivement pour revenir plus forts ensemble. Nous donnons tout ce que nous avons pour marquer des points. Des erreurs arrivent, mais nous devons aller de l’avant. »

De l’autre côté du garage, Pierre Gasly était heureux d’inscrire son premier point de la saison en terminant dixième, mais le Normand estime qu’un tel incident entre coéquipiers ne doit jamais arriver.

« Je dois dire que je suis très heureux et soulagé pour toute l’équipe. Nous savions que Monaco était un endroit où il y aurait une opportunité, même si nous avons eu du mal avec la voiture depuis le début de l’année. » a déclaré le pilote Alpine ce dimanche soir.

« Nous avons réussi à saisir l’opportunité hier avec cette première Q3 et il était important de capitaliser là-dessus, et c’est ce que nous avons fait. »

« Mais malheureusement, ce n’était pas aussi paisible que nous l’avions prévu. Je ne veux pas entrer dans les détails, mais ces choses ne devraient pas arriver. »

« C’était une instruction claire de l’équipe sur ce qu’il fallait faire, ce que nous étions censés faire, et cela n’a pas été respecté [par Ocon]. »

« Je suis juste content que nous ayons réussi à nous en sortir avec seulement quelques dégâts sur l’aileron avant et quelques autres problèmes, et heureusement, avec le drapeau rouge [agité après le crash de Perez], nous avons réussi à la réparer. »

Pierre Gasly a ensuite été informé des excuses formulées par son coéquipier et lorsqu’on lui a demandé comment l’équipe allait avancer désormais après cet incident, le Français a répondu : « C’est le plus important [les excuses d’Ocon]. Nous ne pouvons pas nous permettre en tant qu’équipe de perdre les deux voitures. »

« Potentiellement, nous aurions pu marquer des points avec les deux voitures. Nous en parlerons, je suis sûr que nous avancerons et trouverons une solution à l’avenir. »

Après le Grand Prix de Monaco, l’équipe Alpine est neuvième au championnat du monde des constructeurs à égalité de points avec Williams.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Cesare Ingrassia

Cesare Ingrassia est le directeur de la publication du site d'actualités sur la Formule 1, F1only.fr et du site La Chaine Renault. Véritable passionné, Cesare Ingrassia est accrédité par la FIA et la F1 et se déplace de paddock en paddock pour vous offrir une couverture totale de chaque événement tout au long de la saison.