Après un GP d’Espagne à oublier, Gasly espère un week-end propre à Monaco

Après un week-end « à oublier » à Barcelone la semaine dernière, le Français Pierre Gasly espère connaître un Grand Prix de Monaco plus calme et retrouver un peu de rythme avec sa monoplace dans les rues de la Principauté.

La semaine dernière à Barcelone, Pierre Gasly a connu un week-end agité avec des problèmes techniques le samedi lors des EL3 (ce qui l’a obligé à rester au garage durant cette ultime séance d’essais libres), ce qui a eu évidemment un impact sur sa séance de qualifications durant laquelle il s’est classé P14. En course le dimanche, Gasly a subi des dégâts sur l’aileron avant de sa monoplace et n’a donc jamais réussi à trouver du rythme pour aller chercher quelques points. Ce week-end à Monte Carlo, le pilote AlphaTauri espère donc retrouver une certaine « normalité ».

« Barcelone a été un week-end difficile pour l’équipe, j’ai raté les EL3, ce qui signifie que nous étions en retard pour les qualifications, notamment parce que nous avons essayé quelque chose de différent qui n’a pas vraiment fonctionné. » nous explique Gasly à la veille du GP de Monaco.

« Honnêtement, nous n’avons pas eu de rythme de tout le week-end et il s’agissait simplement d’une course à oublier, car la voiture était très difficile à piloter après que j’ai subi des dégâts sur l’aileron avant. Nous avons cependant quelques idées sur ce que nous pouvons faire pour nous améliorer, en espérant commencer dès ce week-end à Monaco. »

Cette année, les nouvelles monoplaces (plus larges que l’ancienne génération) font leur début dans les rues de la Principauté, et Pierre Gasly estime qu’il sera encore plus difficile voire impossible de dépasser d’autres concurrents sur le tracé étroit et sinueux de Monaco : « Rouler à la limite sur ce circuit demande une concentration maximale et c’est un vrai challenge que j’apprécie beaucoup. J’aime cette piste compliquée, elle évolue beaucoup d’une session à l’autre. »

« Vous devez toujours être à la limite, à quelques millimètres des barrières, et cela vous procure une véritable poussée d’adrénaline. Mais cette année, avec ces voitures désormais très larges, il pourrait être quasiment impossible de dépasser. Mais d’un point de vue pilotage, c’est l’une des mes préférées, définitivement dans mon top trois des meilleures pistes. »

1 Comment

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Cesare Ingrassia

Cesare Ingrassia est le directeur de la publication du site d'actualités sur la Formule 1, F1only.fr et du site La Chaine Renault. Véritable passionné, Cesare Ingrassia est accrédité par la FIA et la F1 et se déplace de paddock en paddock pour vous offrir une couverture totale de chaque événement tout au long de la saison.