pierre gasly red bull

Gasly a t-il sauvé sa place ?

Pierre Gasly, qui était sous pression chez Red Bull, a réussi à réagir au Grand Prix de Grande-Bretagne.

En Autriche, le pilote français a terminé la course à la septième position, mais à un tour de son coéquipier Max Verstappen, qui a remporté le Grand Prix, alors que Pierre Gasly ne possédait pas la même spécification d’aileron avant sur sa monoplace [Red Bull avait pris son aileron pour le placer sur la voiture de Verstappen].

Les performances de Pierre Gasly étaient donc en deçà des attentes de l’équipe et le Dr Helmut Marko ne s’est pas gêné pour mettre un coup de pression au Français en lui demandant de réagir très vite avant la pause estivale.

Entre le Grand Prix d’Autriche et celui de Grande-Bretagne, Pierre Gasly a donc retroussé ses manches et a passé du temps à l’usine de Milton Keynes avec ses ingénieurs pour essayer de comprendre ce qui n’allait pas sur sa monoplace.

Après plusieurs jours de travail acharné, le Français a visiblement mis le doigt sur le problème qui touchait sa RB15, puisque à Silverstone il a décroché une très belle quatrième place à l’arrivée de l’épreuve, devant son coéquipier Max Verstappen, qui s’est fait percuter par la Ferrari de Sebastian Vettel.

« Nous nous sommes assis et nous avons étudié comment nous pourrions nous améliorer. Nous avons apporté quelques changements, et nous avons récolté les premiers fruits de ce travail. » a déclaré Pierre Gasly, cité par Formula Passion.

pierre gasly

« La dernière génération de voitures de Formule 1 est très complexe, il est donc essentiel que le pilote et les ingénieurs comprennent parfaitement la voiture. Il est important de comprendre l’effet de chaque modification sur la machine. »

« Mais chaque pilote est différent, surtout dans les catégories inférieures, où de nombreux pilotes n’étaient pas trop intéressés par le travail des ingénieurs. »

« Mais il y avait aussi le contraire, des pilotes passaient plus de temps avec les techniciens devant l’ordinateur. Je suis à mi-chemin je suis convaincu que l’amélioration du travail avec les ingénieurs augmente les chances d’avoir une bonne voiture. »

Gasly conscient de sa chance d’être chez Red Bull

« En F1, il n’y a pas de meilleur baquet que celui d’une équipe de tête. Je n’ai que 23 ans et j’ai la chance de pouvoir me battre pour des podiums lors de ma seconde saison en F1, maintenant, je dois travailler encore mieux pour obtenir les meilleurs résultats possibles. »

« Le Dr Marko et Christian Horner me donnent un maximum de soutien, je suis fortement impliqué dans le travail du week-end de course et nous analysons ensemble les performances d’un GP à l’autre. La relation avec eux est nettement plus intense que lorsque j’étais dans l’équipe junior. »

Resta à savoir maintenant si les progrès réalisés par le Français au Grand Prix de Grande-Bretagne suffiront pour lui assurer une seconde saison chez Red Bull aux côtés de Max Verstappen en 2020.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Loading…

charles leclerc ferrari

Charles Leclerc : « Nous devons travailler sur le rythme de course »

nico hulkenberg renault red bull

Rien ne garantit que Renault F1 devienne une équipe compétitive affirme Hulkenberg