pierre gasly red bull racing

Pierre Gasly sait qu’il est trop agressif avec sa RB15

Le Français Pierre Gasly estime qu’il doit faire en sorte d’être un peu moins agressif avec sa monoplace en sortie de virage s’il souhaite rapidement devenir aussi compétitif que son coéquipier Max Verstappen.

Depuis son arrivée chez Red Bull en début d’année, Pierre Gasly rencontre plus de difficultés que son coéquipier avec la RB15.

Déjà, dès les essais hivernaux, Gasly a été victime de deux sorties de piste à Barcelone, ce qui a mis en difficulté son équipe pour le reste des essais en raison d’un manque de pièces à disposition.

Par la suite, le rythme de Pierre Gasly a toujours été inférieur à celui de Max Verstappen en Grand Prix, et il aura fallu attendre la dernière course en Chine pour voir le Français se rapprocher un peu plus de son coéquipier en terminant à la sixième position.

Mais Pierre Gasly est encore loin du compte et va devoir encore travailler pour essayer de trouver les réglages parfaits qui lui permettront de venir jouer avec Max Verstappen à l’avant du peloton pour la suite de la saison.

« Ce n’est pas tellement en entrée de virage, la plupart du temps, il s’agit principalement des sorties de virage, j’ai besoin de relâcher l’accélérateur. «  explique Pierre Gasly.

« Je glisse beaucoup. Je pense que je suis trop agressif avec la voiture. J’en demande un peu trop à l’essieu arrière, ce qui stresse le train arrière de la voiture. »

« En ce moment, nous savons que nous devons améliorer le potentiel de l’arrière en sortie de virage, parce que je suis trop agressif. Nous allons donc essayer d’améliorer certaines choses. »

« Je pense qu’il y a encore des domaines dans lesquels nous pouvons progresser. Nous pouvons adapter la voiture à mon pilotage, tout comme moi je peux aussi m’adapter pour obtenir plus de performance. »

Au championnat du monde, Pierre Gasly est sixième avec 13 points inscrits en trois courses. Son coéquipier Max Verstappen occupe le troisième rang avec déjà 39 unités à son compteur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Loading…

sebastian vettel ferrari

Max Verstappen ne pense pas que Vettel soit un pilote « magique »

Fernando Alonso et Carlos Sainz

Norris estime que le test d’Alonso fut bénéfique pour McLaren