Pilote suspendu : Russell voit un côté positif à cette mesure

18 mai 2024
1
George Russell Mercedes
George Russell, pilote Mercedes

George Russell pense qu’il y a du positif à retenir d’une éventuelle interdiction de course pour un pilote, le Britannique estimant que cela permettrait alors à un jeune pilote de remplacer un titulaire et de faire ses preuves dans le grand bain de la Formule 1.

Le sujet est d’actualité après que le pilote Haas Kevin Magnussen ait atteint dix points de pénalité sur sa Superlicence en l’espace de seulement six courses cette année, sur les douze disponibles pour une période de 12 mois. Une fois ce cap atteint, Magnussen pourrait alors être suspendu pour une course.

Malgré un calendrier record de 24 Grands Prix cette année, cette limite de douze points n’a pas été relevée, ce qui signifie que le risque de suspension est bien réel pour Kevin Magnussen et le Danois en est parfaitement conscient et va donc adopter une nouvelle approche à partir de ce week-end à Imola (c’est à lire ici).

En tant que directeur de la GPDA (l’association des pilotes de Grand Prix), George Russell estime pour sa part qu’une suspension de course pour un pilote titulaire permettrait alors à un jeune pilote d’obtenir une chance de piloter en Formule 1.

Le Britannique se montre donc très favorable à cette règle, alors que le dernier pilote en date à avoir été suspendu pour une course est le Français Romain Grosjean en 2012 après avoir provoqué un accrochage au départ du Grand Prix de Belgique.

« Si vous regardez au cours des vingt dernières années, je ne sais pas combien de pilotes ont été interdits de course, mais je ne peux penser qu’à une seule en 20 ans [Grosjean en 2012] , alors que dans un match de football, les gens reçoivent des cartons rouges régulièrement. » a déclaré Russell aux journalistes ce vendredi à Imola.

« On peut voir cela en se disant qu’il y aurait une opportunité pour un jeune pilote de montrer de quoi il est capable s’il y a une interdiction de course. » a-t-il ajouté.

« Peut-être qu’une interdiction de course est un peu sévère, mais les choses ne doivent pas rester impunies. » estime le pilote Mercedes.

Depuis 2012, aucun pilote de Formule 1 n’a été suspendu. En revanche, plusieurs pilotes ont manqué des courses pour des raisons médicales ou des blessures. Le dernier en date a été le pilote Ferrari Carlos Sainz qui a dû faire l’impasse sur le Grand Prix d’Arabie Saoudite 2024 en raison d’une appendicite. 

L’Espagnol a alors été remplacé à la hâte par le pilote de réserve de Ferrari, le jeune Oliver Bearman, ce qui lui a permis de montrer tout son potentiel en course après avoir terminé septième. 

1 Comment

  1. Façon aimable d’exprimer que le GPDA ne s’émouvra pas de l’absence justifiée, sinon l’éviction, de Magnussen

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Cesare Ingrassia

Cesare Ingrassia est le directeur de la publication du site d'actualités sur la Formule 1, F1only.fr et du site La Chaine Renault. Véritable passionné, Cesare Ingrassia est accrédité par la FIA et la F1 et se déplace de paddock en paddock pour vous offrir une couverture totale de chaque événement tout au long de la saison.