F1 - Haas prêt à faire rouler des jeunes pilotes Ferrari en EL1 en 2022
ISTANBUL PARK, TURKEY - OCTOBER 09: Mick Schumacher, Haas VF-21 during the Turkish GP at Istanbul Park on Saturday October 09, 2021, Turkey. (Photo by Andy Hone / LAT Images)
in

Haas prêt à faire rouler des jeunes pilotes Ferrari en EL1 en 2022

Le directeur de l’équipe Haas, Gunther Steiner, n’écarte pas l’idée de faire rouler des jeunes pilotes Ferrari l’an prochain en essais libres.

A partir de la saison 2022, les équipes de Formule 1 devraient avoir l’obligation (cette mesure doit encore être approuvée) de faire rouler de jeunes pilotes lors de deux sessions d’EL1 au cours de la saison dans le but d’augmenter les opportunités pour les jeunes pilotes d’accéder à la catégorie reine du sport automobile et acquérir de l’expérience lors d’un week-end de course officiel, alors que les essais privés sont très limités en F1.

“Si cela devait être inscrit dans les règlements, alors bien-sûr, nous devrions faire appel à des jeunes pilotes et je pense qu’il s’agirait de pilotes Ferrari.” a déclaré Gunther Steiner.

“Je n’ai pas encore parlé avec Ferrari de qui ils auront l’année prochaine, mais je dirais que ce serait le premier choix. S’ils n’ont personne, alors c’est sûr qu’il y aura des gars qui voudront bien piloter la voiture lors des EL1.”

Outre les jeunes pilotes, Steiner a également déjà mentionné que l’équipe Haas pourrait faire appel à un pilote réserviste expérimenté l’an prochain pour servir de référence aux deux débutants Mick Schumacher et Nikita Mazepin. Mais bien qu’il affirme qu’aucun travail réel n’a encore été effectué sur ce point, Steiner insiste sur le fait que cela pourrait être nécéssaire car il est impossible d’utiliser les données de la saison 2020 avec Romain Grosjean et Kevin Magnussen comme référence.

“J’ai mentionné qu’il pourrait y avoir une possibilité, mais nous ne l’avons pas encore examinée. La voiture [celle de 2022] a suffisamment changé pour que nous ne puissions plus prendre 2020 comme référence. Le comportement est différent, donc, ce ne serait pas bien.”

“Il faudrait que ce soit avec la même voiture en même temps, parce qu’il y a trop de différence. Il est impossible de revenir à des données vielles d’un an et les considérer comme référence.”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

1 commentaire

F1 - La FIA répond à Alonso : "les règles sont les mêmes pour tout le monde"

La FIA répond à Alonso : “les règles sont les mêmes pour tout le monde”

F1 - Technique F1 : Ferrari valide son nouveau système hybride

Technique F1 : Ferrari valide son nouveau système hybride