pneus pirelli

Pirelli espère que les tests à Abou Dhabi prouveront aux équipes que les pneus 2020 sont bons

Pirelli a tenu à défendre ses pneumatiques 2020 après les critiques émises par les équipes au Grand Prix des Etats-Unis il y a quinze jours.

A Austin, Pirelli a mis à disposition des équipes les pneumatiques 2020 afin que les pilotes puissent les tester sur la piste américaine lors des deux premières séances d’essais libres.

Mais au terme de la journée de vendredi, la plupart des pilotes se sont plaints de l’inconstance du composé proposé par Pirelli et ont même demandé au manufacturier unique de la Formule 1 de rester fidèle aux pneus 2019 pour la prochaine saison.

Le directeur de Pirelli, Mario Isola, a tenu à défendre ses pneumatiques et espère qu’un essai plus représentatif à Abou Dhabi au mois de décembre prouvera aux équipes que le nouveau composé convient parfaitement.

« Les réactions étaient mitigées. Je pense que les conditions étaient très difficiles à Austin parce qu’il faisait froid et les nouveaux pneus sont conçus avec une philosophie différente. » explique Isola.

« Nous prévoyons donc de les tester à nouveau à Abou Dhabi où nous avons prévu un test de deux journées spécifiquement pour ces nouveaux composés. Nous aurons alors une comparaison plus fiable que celle d’Austin. »

« Nous avons testé cette nouvelle construction au cours de l’année avec les équipes et avec leurs voitures actuelles et nous avons constaté une amélioration en termes de surchauffe, en termes de composés avec une plage de travail plus large. »

Le directeur de Pirelli a expliqué que si les pneus 2020 conservaient la même construction que les gommes utilisées en 2019, il faudrait alors augmenter les pressions, ce qui ferait surchauffer les pneus.

« Si nous ne changeons pas la construction, la seule possibilité est d’augmenter les pressions. Augmenter les pressions aggrave la surchauffe et le comportement du pneu en général. »

« Ainsi, la nouvelle construction a été conçue dans le but de maintenir la pression aussi basse que possible, en fonction de l’amélioration des performances des voitures. »

« Je comprends parfaitement que pendant le week-end de course, toutes les équipes se concentrent sur le week-end de course, elles ne peuvent donc pas ajuster les réglages de la voiture – l’équilibre aérodynamique de la voiture – et les nouveaux pneus ont un profil différent. « 

« Ils sont plus larges, en particulier à l’arrière, ce qui a un impact sur la force d’appui de la voiture, ainsi que sur l’équilibre de la voiture. »

« Nous avons donc besoin d’un peu plus de temps pour les tester correctement sur de longues distances, afin de comprendre si nous atteignons cet objectif. Après cela, nous serons évidemment très heureux de discuter pour voir ce qui est meilleur pour le sport. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Loading…

esteban ocon mercedes

Esteban Ocon espère pouvoir rouler pour Renault dès les tests Pirelli à Abou Dhabi

toro rosso brésil

Les deux pilotes Toro Rosso ne devraient pas écoper de pénalité sur la grille