F1 - Pirelli n'écarte pas l'idée de voir quelques surprises en Autriche
in

Pirelli n’écarte pas l’idée de voir quelques surprises en Autriche

Grand Prix d’Autriche : Pirelli apporte en Autriche les même pneus que ceux utilisés le week-end dernier au Grand Prix de France : Les Tendres, Super-Tendres et Ultra-Tendres.

Il s’agit en réalité de la même nomination que l’année dernière, mais tous les composés sont un cran plus doux par rapport à la sélection de 2017 sur le Red Bull Ring.

Le manufacturier italien ne s’attend pas à une forte dégradation en Autriche, car le tracé situé sur des collines est extrêmement court et n’offre pas de charges latérales importantes aux pneumatiques, mais Pirelli n’écarte pas quelques surprises en course.

« L’Autriche présente la même nomination de pneus que la France, mais ce sont des pistes très différentes, bien que les deux aient la caractéristique commune d’être des circuits rénovés basés sur un lieu historique. » explique Mario Isola, le directeur de la compétition chez Pirelli.

« Cela donne également au Red Bull Ring une impression old-school que les pilotes apprécient toujours. La piste est plus axée sur l’accélération et le freinage que sur les sollicitations latérales. »

F1 - Pirelli n'écarte pas l'idée de voir quelques surprises en Autriche

« Mais l’Autriche a toujours la capacité de produire quelques surprises, aussi parce que le peloton est plus serré sur un tour plus court, donc le trafic jouera un rôle important. »

« Une des particularités de l’Autriche est le fait que la plupart des virages sont des virages à droite, mais les deux virages les plus exigeants sont les gauche. Cela signifie que les pneus « chargés » sont presque froids car ils ne sont pas stressés durant tout le tour. »

fernando alonso et stoffel vandoorne mclaren

Fernando Alonso : « McLaren a cinq jours pour trouver des solutions »

F1 - Officiel : La FIA ajoute une troisième zone de DRS en Autriche

Officiel : La FIA ajoute une troisième zone de DRS en Autriche