ferrari sebastian Vettel

Pirelli surpris par la vitesse des monoplaces 2019

Après huit journées de tests en Espagne, le manufacturier unique de la Formule 1 peut dresser un premier bilan provisoire.

Pirelli a proposé aux équipes cinq composés de sa gamme 2019, partant du plus dur au plus tendres et nommés C1, C2, C3, C4 et C5.

Après les huit journées d’essais sur le circuit de Barcelone, Pirelli a pu constater quelques cas de graining, essentiellement dus aux basses températures, tandis que le manufacturier de la Formule 1 a été impressionné par la vitesse des monoplaces 2019.

« Ce fut deux semaines d’essais hivernaux intenses, alors que les équipes ont effectué ces tests dans des conditions météorologiques favorables, malgré des températures non représentatives du reste de la saison. » explique Mario Isola, le directeur de Pirelli en F1.

« Globalement, nous sommes satisfaits des performances de tous les composés, même si le C5 n’est pas particulièrement adapté aux caractéristiques du circuit de Barcelone. »

« Comme toujours, lors de la deuxième semaine d’essais, les équipes se sont beaucoup concentrées sur les performances en testant tous les composés, avec des simulations pour les qualifications et des simulations de course avant le premier Grand Prix de la saison en Australie. »

La performance des F1 2019, une vraie surprise

« La vraie surprise est donnée par les performances des voitures 2019, déjà plus rapides que les tests de pré-saison de l’année dernière, malgré l’augmentation du poids total. »

« Il y a eu quelques épisodes de graining dus aux basses températures, un phénomène qui devrait disparaître avec des températures plus chaudes, alors qu’il n’y a eu aucun cas de formation de cloques. »

« Il est difficile de brosser un tableau complet des niveaux de dégradation dans ces conditions, mais pour l’instant, l’écart entre chaque mélange est de 6 à 7 dixièmes sur cette piste, tandis que sur des circuits plus longs et avec des températures plus élevées, nous devrions avoir un écart d’environ 9. dixièmes de seconde. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Loading…

williams FW42

Williams a stoppé son programme en raison de pièces en fin de vie

nico hulkenberg renault RS19

Renault dresse le bilan des essais hivernaux 2019