Restez connectés

Bonjour, que recherchez-vous ?

News F1

Plafond budgétaire : le patron de Mercedes fait confiance à la FIA

2022 Singapore Grand Prix 2022, Friday - LAT Images

Pour le patron de Mercedes, Toto Wolff, ce serait un énorme avantage si jamais une ou plusieurs équipes avaient enfreint la réglementation sur le plafond budgétaire en F1.

Ce vendredi à Singapour, des rumeurs ont suggéré que deux équipes de la grille (Red Bull et Aston Martin) faisaient l’objet d’une enquête pour une prétendue violation de la réglementation financière lors de la saison 2021, alors que la catégorie reine a introduit depuis l’an dernier un plafond budgétaire pour réduire les dépenses et tenter de réduire par la même occasion l’écart entre les grosses structures et les plus petites équipes.

Red Bull a catégoriquement nié avoir dépassé le plafond budgétaire l’an dernier, tandis que l’équipe Aston Martin n’a pas souhaité commenter les rumeurs. La FIA pour sa part a publié un court communiqué ce vendredi soir dans lequel l’instance dirigeante a indiqué : “La FIA note des spéculations et des conjectures importantes et non fondées à ce sujet, et réitère que l’évaluation est en cours et que la procédure régulière sera suivie sans tenir compte de toute discussion externe.”

Les règlements de la FIA stipulent qu’en cas de dépassement du plafond budgétaire les sanctions peuvent aller d’une simple amende à l’expulsion du championnat du monde, bien que cette dernière piste semble peu probable.

Toto Wolff pour sa part a averti qu’un éventuel dépassement du plafond budgétaire apporterait inévitablement un certain avantage à l’équipe en question et a donc soutenu la FIA pour qu’elle impose des sanctions en conséquence si besoin.

A lire aussi   Jost Capito épuisé par le rythme de la F1

“Je pense qu’il y a une gouvernance en place qui est très solide et que la FIA a mise en place. Vous allez recevoir un certificat de conformité, puis si vous n’êtes pas conforme, vous êtes ensuite soumis au comité d’arbitrage du plafonnement des coûts avec des juges indépendants, et ils peuvent alors choisir parmi ces sanctions celle qui convient.” a déclaré le patron de Mercedes à Sky Sports.

“La partie cruciale est que si vous étiez au dessus [du plafond] en 2021, vous serez au dessus en 2022, et cela signifie que vous aurez un avantage en 2023.”

De son côté, l’équipe Mercedes a pris plusieurs mesures drastiques pour faire en sorte de respecter le plafond de coûts, comme par exemple la suppression de plusieurs postes ou encore l’utilisation de pièces d’occasion.

“Nous utilisons des pièces d’occasion, nous n’exécutons pas ce que nous voudrions exécuter. Nous ne développons pas ce que nous voudrions développer. Nous avons licencié plus de 40 personnes qui manquent cruellement à notre organisation.” explique Wolff.

“Je ne sais pas combien de dizaine de millions nous avons dû restructurer pour être en dessous du plafond. Donc, si quelqu’un ne l’a pas fait ou a repoussé les limites, chaque million est un énorme avantage.” conclut l’Autrichien.

La FIA publiera dans les prochains jours l’évaluation des données financières de chaque équipe (certainement avant le Grand Prix du Japon programmé la semaine prochaine).

© F1only.fr News F1 24/7 - Toute l'actualité de la Formule 1. 2015-2023 - Tous droits réservés/Reproduction totale ou en partie interdite. F1only.fr n’a aucun lien avec Formula One Group, la FIA, le Championnat du Monde FIA de Formule 1 ou Formula One Licensing B.V. et son contenu n’est ni approuvé, ni parrainé par ces entités. Les termes F1, FORMULE UN, FORMULE 1, FORMULA ONE et FORMULA 1 et toute combinaison de ces termes ainsi que les logos exploités en relation avec le Championnat du Monde de Formule Un sont la propriété de Formula One Licensing B.V. Ils ne peuvent être utilisés de quelque manière que ce soit qui impliquerait un lien officiel avec Formula One Group, la FIA, le Championnat du Monde FIA de Formule 1 ou Formula One Licensing B.V. Cette dernière se réserve le droit d’agir en cas d’une atteinte quelconque à ses droits. En qualité de média spécialisé sur la F1, F1only.fr est accrédité sur les GP de Formule 1 tout au long de la saison.