Pour améliorer son châssis, Renault signe un nouveau partenariat avec DuPont

A la veille de la seconde manche de la saison 2019, Renault annonce la signature d’un nouveau partenariat technique avec la société DuPont.

Renault Sport Racing et DuPont officialisent aujourd’hui leur partenariat technique stratégique pluriannuel visant à apporter de nouvelles technologies sur la base de solutions innovantes telles que les groupes propulseurs hybrides et électriques afin de faire évoluer la Formule 1 et d’autres programmes sportifs.

À travers leur vision commune pour répondre aux défis d’une industrie automobile en pleine mutation, Renault Sport Racing et DuPont exploreront également les opportunités de co-innovation pour accélérer le développement de nouvelles technologies et leurs applications sur les voitures de série.

Depuis plus de 80 ans, DuPont apporte des innovations cruciales à l’industrie automobile. Ses polymères techniques et ses adhésifs jouent aujourd’hui un rôle essentiel dans l’allègement, la gestion thermique, la connectivité et l’amélioration de la sécurité.

En sport automobile, la fibre DuPont™ Kevlar® est déjà utilisée dans les pneus et la carrosserie des Formule 1 tandis que le papier DuPont™ Nomex® est employé dans le blindage de l’ERS (Energy Recovery System) et l’isolation électrique de la monoplace.

DuPont contribue également à la protection des pilotes, la fibre Nomex® se retrouvant dans leurs combinaisons pour les protéger de la chaleur et des flammes alors que la fibre Kevlar® est un élément capital dans la sécurité de leurs casques.

« DuPont possède un héritage de longue date dans l’invention et le développement de produits novateurs améliorant les performances pour le sport automobile et le grand public tout en les rendant plus sûrs, plus efficaces et plus durables. » explique Cyril Abiteboul, le directeur général de Renault Sport Racing.

« Notre partenariat de développement technique pluriannuel ouvrira une collaboration continue pour faire progresser la technologie hybride et les châssis, ce qui se traduira assurément par une amélioration de l’efficacité et de la compétitivité en piste. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Loading…

Vidéo : Fernando Alonso au volant de la Toyota Hilux du Dakar

romain grosjean DRS

Le DRS sera toujours nécéssaire en 2021 selon Brawn