Restez connectés

Bonjour, que recherchez-vous ?

F1, Formule 1 – les dernières actualités en directF1, Formule 1 – les dernières actualités en direct

News F1

Pour Ferrari, le plafond budgétaire de la F1 passe un test vital

GP SINGAPORE F1/2022 - SABATO 01/10/2022

Le directeur sportif de Ferrari, le Français Laurent Mekies, estime que l’enquête en cours de la FIA concernant un éventuel dépassement du plafond budgétaire par une ou plusieurs équipes l’an dernier est un test vital pour la réglementation financière en F1.

L’an dernier, la Formule 1 a introduit un plafond budgétaire que toutes les équipes de la grille se doivent de respecter au cours de la saison. Ce plafond a été fixé à 145 millions de dollars pour sa première année d’introduction [en 2021], mais des rumeurs ont récemment suggéré que deux équipes (Red Bull et Aston Martin) ont dépassé ce plafond au cours du championnat du monde 2021 remporté par le Néerlandais Max Verstappen.

Dans ce contexte – et alors que la FIA doit publier les comptes des équipes cette semaine avant le Grand Prix du Japon – l’instance dirigeante a indiqué le week-end dernier dans un court communiqué qu’elle ne prendrait pas en compte les “spéculations non fondées” et que si violations du règlement financier il devait y avoir, celles-ci seraient traitées conformément à la procédure mise en place.

Interrogé sur le sujet, le directeur sportif de Ferrari, Laurent Mekies, a pour sa part insisté sur le fait qu’il s’agissait là d’un véritable test pour la réglementation concernant le plafonnement budgétaire mis en place en Formule 1 depuis l’an dernier.

“C’est un test vital pour le plafonnement des coûts, et comme nous l’avons dit, si nous ne réussissons pas ce test, la partie sera très probablement terminée, car les implications sont énormes.” a déclaré le directeur sportif de Ferrari, Laurent Mekies, le week-end dernier à Singapour.

“Devrions-nous parler de pénalités maintenant ? Probablement pas. Je sais, c’est probablement ce que les gens dans les tribunes veulent voir et nous respectons cela. Mais en fait, nous sommes encore très tôt dans le processus, et probablement que l’aspect crucial est de savoir s’il y a une brèche.”

“Je pense que ce qui est le plus crucial maintenant, c’est que la FIA applique pleinement les règles telles qu’elles sont écrites maintenant et en ce qui concerne les pénalités, c’est une autre affaire.”

“Mais peut-être qu’il y a aussi une question encore plus importante : quel avantage cela donne pour le championnat suivant ? C’est probablement la première question à laquelle nous devons répondre. Donc, s’il y a eu une brèche en 2021, quel avantage y a t-il eu en 2022 ? Et en 2023 ? Ensuite, nous pourrons discuter des pénalités et comment les rendre significatives.”

L’un des aspects négatifs de ce règlement financier introduit l’an dernier est que les comptes des écuries sont publiés presque un an après la fin du championnat : “Je pense que nous savons que c’est l’un des inconvénients de ces réglementations.” ajoute Mekies.

© F1only.fr News F1 24/7 - Toute l'actualité de la Formule 1. 2015-2023 - Tous droits réservés/Reproduction totale ou en partie interdite. F1only.fr n’a aucun lien avec Formula One Group, la FIA, le Championnat du Monde FIA de Formule 1 ou Formula One Licensing B.V. et son contenu n’est ni approuvé, ni parrainé par ces entités. Les termes F1, FORMULE UN, FORMULE 1, FORMULA ONE et FORMULA 1 et toute combinaison de ces termes ainsi que les logos exploités en relation avec le Championnat du Monde de Formule Un sont la propriété de Formula One Licensing B.V. Ils ne peuvent être utilisés de quelque manière que ce soit qui impliquerait un lien officiel avec Formula One Group, la FIA, le Championnat du Monde FIA de Formule 1 ou Formula One Licensing B.V. Cette dernière se réserve le droit d’agir en cas d’une atteinte quelconque à ses droits. En qualité de média spécialisé sur la F1, F1only.fr est accrédité sur les GP de Formule 1 tout au long de la saison.