Pour Honda, un seul objectif en 2020 avec AlphaTauri : faire encore mieux qu’en 2019

Pour le motoriste Honda, l’objectif est très simple en 2020 avec l’équipe AlphaTauri : faire mieux que l’année dernière.

L’an dernier, l’équipe Toro Rosso [désormais AlphaTauri] a terminé à la sixième place au classement des constructeurs et a réussi à décrocher deux podiums dont une deuxième place au Grand Prix du Brésil avec Pierre Gasly.

Pour cette nouvelle saison, et après avoir fait d’énormes progrès en 2019, le motoriste Honda souhaite décrocher des résultats « encore meilleurs » que l’année dernière.

« Je pense que nous pouvons faire un pas en avant et notre objectif est d’obtenir des résultats encore meilleurs que nous l’avons fait l’an dernier. » explique Toyoharu Tanabe, directeur technique de Honda.

« 2020 est notre troisième saison consécutive avec cette équipe et nous attendons avec impatience. Depuis que nous avons commencé à travailler ensemble, à l’hiver 2017, il était immédiatement évident pour nous tous chez Honda que nous avions affaire à une organisation soucieuse de tout partager avec nous et même de comprendre la façon de travailler japonaise. »

« C’est un véritable partenariat et dès la saison 2018, il a commencé à porter ses fruits. L’an dernier, lors de sa dernière saison sous le nom de Toro Rosso, il a obtenu son meilleur résultat depuis plus d’une décennie, les faits saillants étant respectivement la troisième et la deuxième place en Allemagne et au Brésil. »

« Ces résultats sont venus grâce à des améliorations du côté châssis, aéro et PU. Mais cela devait aussi beaucoup à l’excellente relation de travail, où chaque problème était une occasion d’apprendre et chaque succès partagé entre nous. »

« L’approvisionnement de deux équipes l’année dernière, toutes deux faisant partie de la même famille, liées par Red Bull Technology, nous a permis d’accélérer notre développement et c’est quelque chose qui se poursuivra cette saison. »

« Tout le monde dans nos installations de Sakura, au Japon et de Milton Keynes, au Royaume-Uni, a travaillé très dur pour tirer encore plus de puissance de notre unité centrale. Bien sûr, la puissance n’est rien sans fiabilité et cette année, c’est encore plus difficile car le calendrier sera le plus long de la F1 avec 22 courses [21 courses après le report du GP de Chine]. »

« La réglementation technique relative au PU n’a pratiquement pas changé depuis l’année dernière. Par conséquent, nous avons pu progresser sur la base de l’expérience que nous avons acquise sur nos quatre voitures en 2019. »

« Je pense que nous pouvons faire un pas en avant et notre objectif est d’obtenir des résultats encore meilleurs que ceux de l’année dernière. »

« Dans n’importe quel sport, votre performance ne peut être jugée que par rapport à celle de vos concurrents, donc jusqu’à ce que nous commencions à courir, il est impossible de prédire à quel point nous pouvons réussir. »

« Je suis sûr que le nouveau nom, Scuderia AlphaTauri suscitera beaucoup d’intérêt, mais derrière cela, je sais que tout le monde partage le même esprit combatif qui nous a bien servis ensemble au cours des deux dernières années. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Loading…

Pierre Gasly : « Nous devons continuer à pousser »

AlphaTauri doit faire mieux qu’en 2019 selon Tost : « Nous en voulons plus »