F1 - Quel temps fera-t-il pour le Grand Prix de Grande-Bretagne ?
in

Quel temps fera-t-il pour le Grand Prix de Grande-Bretagne ?

Grand Prix de Grande-Bretagne : La Formule 1 a rendez-vous à Silverstone ce week-end pour la dixième manche de la saison 2018, un tracé situé sur une ancienne base aérienne où la météo capricieuse peut parfois jouer des tours aux pilotes.

Vendredi 6 juillet – essais libres 1 et 2

Pour la première journée du week-end, les températures seront estivales à Silverstone avec un mercure pouvant grimper jusqu’à 25° au plus fort de la journée.

Très peu de vent sur le tracé britannique, mais quelques gouttes de pluie dans l’après midi ne sont pas à écarter selon les dernières prévisions.

Samedi 7 juillet – essais libres 3 et qualifications

Pour la journée de samedi, les pilotes pourront profiter d’un beau soleil en matinée à l’heure des essais libres 3, mais le temps risque de se couvrir dans l’après midi pour les qualifications.

En effet, une instabilité orageuse est attendue dans le courant de l’après midi à Silverstone, ce qui pourrait entraîner des pluies faibles, suivies d’averses.

Les températures quant à elles seront similaires à celles enregistrées la veille avec un mercure grimpant jusqu’à 25° au plus fort de la journée.

Dimanche 8 juillet – la course

Dimanche à Silverstone l’atmosphère deviendra plus perturbée en seconde partie de journée. Le temps ensoleillé devenant plus variable dans l’après-midi. Pas de précipitations attendues en matinée, mais une pluie faible est attendue dans l’après midi.

Les rafales de vent ne devraient pas perturber les pilotes de tout le week-end puisque la vitesse du vent ne devrai pas dépasser les 15 km/h.

Horaires des séances pour le GP de Grande-Bretagne

Vendredi 6 juilletSamedi 7 juilletDimanche 8 juillet
Essais libres 1 à 11h00Essais libres 3 à 12h00La course à 15h10
Essais libres 2 à 15h00Qualifications à 15h00

F1 - Renault introduit un correctif pour son turbo à Silverstone

Renault introduit un correctif pour son turbo à Silverstone

Max Verstappen à Monaco

Mercedes confirme avoir discuté avec Verstappen l’an dernier