Racing Point ne fabrique pas sa monoplace pour aider les autres pilotes

26 février 2019
racing point sergio perez

Andy Green, le directeur technique de l’équipe Racing Point, insiste sur le fait que la mission première de son équipe est de fabriquer une monoplace capable d’aller vite, et pas nécessairement des monoplaces qui améliorent le spectacle.

Cette saison, la Formule 1 a introduit une nouvelle réglementation aérodynamique censée favoriser les dépassements en aidant les monoplaces suiveuses à rester au contact en course sans perdre en efficacité aérodynamique.

Les équipes de F1 ont donc conçu et développé des monoplaces 2019 sur la base de cette réglementation, mais après les premiers jours de tests à Barcelone, beaucoup estiment que cette nouvelle réglementation n’aura aucun effet sur le spectacle en course.

Pour sa part, Andy Green, le directeur technique de Racing Point, a rappelé que l’objectif premier des équipes de Formule 1 est de fabriquer des monoplaces capables d’aller vite, bien avant de se soucier d’améliorer le spectacle.

« Nous ne fabriquons pas des monoplaces qui facilitent le pilotage du pilote derrière nous, notre tâche est de faire en sorte que notre voiture aille aussi vite que possible. » commente Green.

Qu’en pensent les pilotes ?

Outre l’opinion des ingénieurs, après la première semaine des essais hivernaux, c’est bien l’impression des pilotes qui compte.

Sebastian Vettel pour sa part a admis qu’il avait souffert au cours de la première semaine, lorsqu’il a voulu doubler la McLaren MCL34 de Carlos Sainz en piste : « Je n’ai pas réussi à le doubler, parce que je n’arrivais à me rapprocher suffisamment. » a déclaré Vettel.

Quoi qu’il en soit, il faudra de toute façon attendre la première course de la saison à Melbourne pour se faire un véritable avis sur l’introduction des ces nouvelles règles aérodynamiques, même si le tracé de l’Albert Park ne se prête pas trop aux dépassements de par sa configuration typée circuit urbain.

0 Comments

  1. « Quoi qu’il en soit, il faudra de toute façon attendre la première course de la saison à Melbourne pour se faire un véritable avis sur l’introduction des ces nouvelles règles… »
    Et encore ! Melbourne n’est en rien un circuit représentatif pour les dépassements.
    Pour rappel, le règlement de cette année découle directement du manque de dépassements à Melbourne l’an dernier.
    Au final on s’est vite aperçu que les dépassements étaient aussi nombreux que les années précédentes sur le reste de la saison…

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Cesare Ingrassia

Cesare Ingrassia est le directeur de la publication du site d'actualités sur la Formule 1, F1only.fr et du site La Chaine Renault. Véritable passionné, Cesare Ingrassia est accrédité par la FIA et la F1 et se déplace de paddock en paddock pour vous offrir une couverture totale de chaque événement tout au long de la saison.