Restez connectés

Bonjour, que recherchez-vous ?

News F1 en direct – les dernières actualités en Formule 1News F1 en direct – les dernières actualités en Formule 1

GP F1 d'Abou Dhabi

Red Bull justifie le comportement de Verstappen au Brésil

SAO PAULO, BRAZIL - NOVEMBER 13: Max Verstappen of the Netherlands and Oracle Red Bull Racing walks in the Paddock prior to the F1 Grand Prix of Brazil at Autodromo Jose Carlos Pace on November 13, 2022 in Sao Paulo, Brazil. (Photo by Jared C. Tilton/Getty Images)

L’équipe Red Bull est revenue plus en détail sur la situation vécue dans les derniers tours du Grand Prix du Brésil dimanche dernier lorsque son pilote Max Verstappen a refusé d’obéir aux consignes et n’a pas laissé passer son coéquipier Sergio Perez.

Dimanche dernier à Interlagos, Max Verstappen a dépassé son coéquipier Sergio Perez grâce à des pneumatiques plus frais. Le Néerlandais – qui s’est donc retrouvé sixième – s’est alors lancé à la chasse de l’Alpine de Fernando Alonso, mais après quelques tours, le pilote Red Bull n’a pu que constater qu’il n’arriverait pas à dépasser l’Espagnol. Son ingénieur lui a alors demandé à la radio de laisser passer son coéquipier Perez qui se bat pour la deuxième place au championnat, mais Verstappen a catégoriquement refusé d’obéir à la consigne.

Pour sa défense, Max Verstappen a simplement dit aux médias qu’il avait ses propres raisons de ne pas aider son coéquipier, mais là encore, le Néerlandais n’est pas entré dans les détails, ce qui laisse penser que quelque chose d’assez grave s’est passé entre lui et Sergio Perez. A la suite de cette affaire, et après une longue discussion, un consensus a finalement été trouvé pour faire en sorte d’aider Sergio Perez lors de la dernière manche de l’année à Abou Dhabi ce week-end.

Ce jeudi à la veille du Grand Prix d’Abou Dhabi, l’équipe Red Bull a publié un court communiqué dans lequel l’écurie de Milton Keynes indique que la situation vécue à Interlagos n’avait finalement jamais été évoquée avant le début de la course avec ses pilotes et que Max Verstappen n’avait été informé de la consigne que très tard dans la course.

“En équipe, nous avons commis des erreurs au Brésil. Nous n’avions pas envisagé la situation qui s’est déroulée dans le dernier tour et nous n’avions pas convenu d’une stratégie pour un tel scénario avant la course.” explique Red Bull dans un court communiqué.

“Malheureusement, Max n’a été informé qu’au dernier virage de la demande d’échange de position sans que toutes les informations nécessaires ne soient relayées.”

“Cela a mis Max, qui a toujours été un joueur d’équipe ouvert et juste, dans une situation compromettante avec peu de temps pour réagir, ce qui n’était pas notre intention. Après la course, Max a parlé ouvertement et honnêtement, ce qui a permis aux deux pilotes de résoudre tout problème ou préoccupation en suspens. L’équipe accepte le raisonnement de Max, la conversation était une affaire personnelle qui restera privée entre l’équipe et aucun autre commentaire ne sera fait.”

De plus, Red Bull a également tenu à dénoncer les abus sur les réseaux sociaux à la suite de ce Grand Prix du Brésil dont ont été victimes les pilotes, ainsi que les membres de l’équipe.

“Les événements qui ont suivi du point de vue des médias sociaux sont totalement inacceptables. Le comportement abusif en ligne envers Max, Checo, l’équipe et leurs familles respectives est choquant et attristant et c’est malheureusement quelque chose que nous, en tant que sport, devons traiter avec une régularité déprimante.”

“Il n’y a pas de place pour cela dans la course ou dans la société dans son ensemble et nous devons faire et être meilleurs. En fin de compte, c’est un sport, nous sommes ici pour courir. Les menaces de mort, les courriers haineux, le vitriol envers les membres de la famille sont déplorables. Nous valorisons l’inclusion et voulons un espace sûr pour que chacun puisse travailler et profiter de notre sport. Les abus doivent cesser.”

© F1only.fr News F1 24/7 - Toute l'actualité de la Formule 1. 2015-2023 - Tous droits réservés/Reproduction totale ou en partie interdite. F1only.fr n’a aucun lien avec Formula One Group, la FIA, le Championnat du Monde FIA de Formule 1 ou Formula One Licensing B.V. et son contenu n’est ni approuvé, ni parrainé par ces entités. Les termes F1, FORMULE UN, FORMULE 1, FORMULA ONE et FORMULA 1 et toute combinaison de ces termes ainsi que les logos exploités en relation avec le Championnat du Monde de Formule Un sont la propriété de Formula One Licensing B.V. Ils ne peuvent être utilisés de quelque manière que ce soit qui impliquerait un lien officiel avec Formula One Group, la FIA, le Championnat du Monde FIA de Formule 1 ou Formula One Licensing B.V. Cette dernière se réserve le droit d’agir en cas d’une atteinte quelconque à ses droits. En qualité de média spécialisé sur la F1, F1only.fr est accrédité sur les GP de Formule 1 tout au long de la saison.