Red Bull : Pierre Waché met déjà en garde la concurrence

15 février 2024
3
Pierre Waché dans le garage Red Bull

Bien que Red Bull se soit montrée dominante en 2023 avec 21 victoires sur les 22 Grands Prix disputés, le directeur technique, Pierre Waché, estime qu’il y a encore plus à venir de la part de son équipe cette saison en Formule 1.

L’an dernier, Red Bull Racing n’a laissé que des miettes à ses concurrents en remportant 21 victoires avec sa redoutable RB19 – dont dix neuf rien que pour Max Verstappen et deux pour son coéquipier Sergio Perez. L’équipe de Milton Keynes a marqué 860 points au championnat du monde des constructeurs, soit le score le plus élevé jamais marqué au cours d’une saison en Formule 1.

Avec de tels chiffres, on pourrait s’attendre à voir une équipe Red Bull moins dominante cette saison tant la barre a été placée très haut en 2023, mais si l’on en croit Pierre Waché, il y a encore plus à venir de la part de Red Bull en 2024 avec sa RB20.

« Nous avons fait du bon travail, mais nous n’avons pas fait un travail extraordinaire. » a déclaré le Français dans un entretien exclusif pour le site de la Formule 1.

« Je pense que nous avons identifié plusieurs faiblesses dans la RB18  [la monoplace de Red Bull en 2022] et nous avons fait pression pour que la RB19 les résolve. Nous n’avons pas résolu tous ces problèmes, mais heureusement, l’équipe a pu réduire nos faiblesses pour être en mesure de performer sur la piste. »

Le Français estime que la domination de Red Bull en 2023 est peut-être également due au fait que les concurrents de l’écurie autrichienne ont régressé : « La force de notre voiture est aussi la faiblesse des concurrents, car je ne suis pas sûr que nous nous attendions à être seuls. » ajoute Waché.

« Ce que je veux dire, c’est que lorsque vous regardez le temps au tour et le comportement par rapport à 2022, certaines personnes ont plus reculé qu’avant. Je pense que c’est aussi – et vous le voyez clairement avec McLaren avec le pas qu’ils ont fait – le fait que certaines personnes se sont perdues entre [2022 et 2023], plus que nous. »

« Nous avons fait du bon travail – je ne rejette pas ce que l’équipe a fait – mais je pense que c’est très relatif en comparaison. Si certaines personnes étaient plus proches de nous, vous diriez : ‘Ah, vous n’avez pas une aussi bonne voiture’. Et c’est ce que je veux dire. »

Concernant la monoplace 2024 de l’équipe Red Bull, la RB20, Waché indique qu’elle offre de nombreuses améliorations par rapport à son prédécesseur, le Français estimant que Red Bull pourrait être en mesure de franchir une nouvelle étape en termes de performance cette année.

« Bien sûr [la RB20 pourrait être plus forte que la RB19]. Max [Verstappen] a mentionné à plusieurs reprises que notre capacité de conduite, de freinage et de performances à basse vitesse n’est pas la meilleure par rapport à d’autres. C’est clairement le domaine dans lequel nous nous efforçons de nous améliorer. » a ajouté Waché pour conclure.

3 Comments

  1. C’est clair que sans concurrence c’est plus facile mais même si j’aime pas RBR ben ils ont fait du super taff donc rien a dire. Je pense que si ils avaient encore le droit de faire comme dans les années 2000 ils auraient pu commencer la saison avec le châssis 2023 tellement il était bon…

  2. Effectivement une voiture peu stable de l’arrière se stabilisera à l’accélérateur et sera plus sensible au freinage. La subtilité du pilote fait la différence

  3. Voilà que c’est le Français qui parle a la place de l’anglais ? Il est déjà poussé vers la sortie ?
    Pas très sympa tout ça !

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Cesare Ingrassia

Cesare Ingrassia est le directeur de la publication du site d'actualités sur la Formule 1, F1only.fr et du site La Chaine Renault. Véritable passionné, Cesare Ingrassia est accrédité par la FIA et la F1 et se déplace de paddock en paddock pour vous offrir une couverture totale de chaque événement tout au long de la saison.