cyril abiteboul renault f1

Renault a choisi Esteban Ocon pour « relancer la dynamique de l’équipe » assure Abiteboul

Cyril Abiteboul assure que la décision de remplacer Nico Hulkenberg l’an prochain chez Renault par le jeune Esteban Ocon a été prise pour relancer la dynamique de l’équipe.

Interrogé ce vendredi à Spa pour comprendre pourquoi Nico Hulkenberg sera remplacé par le Français Esteban Ocon l’an prochain, le patron de l’équipe Renault a justifié son choix pour tenter de relancer une certaine dynamique au sein de son équipe.

« C’est difficile parce que nous aimons tous Nico dans l’équipe. » a expliqué Cyril Abiteboul ce vendredi à Spa.

« Il a joué un rôle déterminant dans les progrès que nous avons réalisés. Nous avons connu des difficultés cette saison, mais l’année dernière, il a joué un rôle déterminant dans l’obtention de la 4ème place du championnat. »

« Il avait une bonne septième place dans le championnat des pilotes, ce qui était clairement le meilleur que nous puissions cibler. Mais franchement, quand vous prenez une décision comme celle-là, vous ne vous contentez pas de regarder simplement le rythme. »

« Vous devez également examiner la dynamique collective. Il y a une dynamique que nous devons relancer et réinitialiser au sein de l’équipe et, pour cela, nous devons également nous projeter dans l’avenir à moyen et long terme, pas seulement en 2020 mais en 2021, et ce qui arrive à son coéquipier, etc. et ainsi de suite. »

« Donc tout ça, mais surtout la dynamique collective, est ce que Esteban peut probablement apporter à l’équipe, il est affamé de course, il est très heureux de revenir dans la compétition, par nature, mais aussi parce qu’il n’a pas de baquet depuis un certain temps. Ce sont tous ces éléments que nous avons pris en compte dans l’équation. »

Nico Hulkenberg a déclaré jeudi à Spa qu’il estimait que la décision de Renault de placer Ocon dans la voiture en 2020 ne tenait qu’à la nationalité d’Esteban Ocon, qui va piloter pour une écurie française. Cyril Abiteboul a nié que cela ait été pris en considération.

« Honnêtement, c’est un avantage, c’est un bonus, mais ce n’est pas un élément de la décision. En prenant cela comme élément dans la décision, vous auriez changé nos facteurs et paramètres lors de l’évaluation d’Esteban, ce qui ne serait pas juste pour Esteban, tout comme ce ne serait pas juste pour Nico ou la direction de Renault. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Loading…

romain grosjean haas

Grosjean, Magnussen et Giovinazzi avec le nouveau moteur Ferrari à Spa

EL2 : Leclerc le plus rapide, alerte moteur pour Verstappen