Nico Hulkenberg (GER) Renault Sport F1 Team RS18. Formula One Testing. Tuesday 31st July 2018. Budapest, Hungary.
in

Renault admet avoir sous-estimé le potentiel de développement du moteur hybride

Le directeur général de Renault Sport Racing, Cyril Abiteboul, admet que Renault a sous-estimé le potentiel de développement des moteurs actuels et qu’il va falloir prendre plus de risques pour remédier à cela.

La F1 en est à sa cinquième saison dans l’ère hybride, une période durant laquelle Mercedes s’est clairement démarqué en dominant la catégorie lors des quatre dernières années, mais le bon en avant en termes de performance de la part de Ferrari cette année, fait penser à Cyril Abiteboul que des gains en performance sont encore possibles.

« Je crois en effet que nous avons sous-estimé le potentiel de développement de ces moteurs. » déclare le Français à Autosport.

« Nous en sommes maintenant à quatre ans de cette réglementation moteur, et après quatre années, on pourrait s’attendre à voir une courbe de développement qui s’aplanit. »

« Nous avons pu voir cela du côté de chez Mercedes, sans rentrer dans le débat, nous avons été émerveillés par la progression très récente de Ferrari, qui a montré que c’était possible. »

« Ce n’est pas quelque chose que nous nous attendions à voir dans cette période, il faut accepter de faire de plus grands pas en avant, de prendre plus de risques, mais ces risques doivent évidemment être atténués parce que nous ne pouvons pas nous permettre d’arriver avec un produit qui compromette la fiabilité. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Loading…

Marcus Ericsson est le pilote ayant gagné le plus de positions en 2018

Massa décrit un Fernando Alonso « qui divise les équipes »