in

Abiteboul estime que Renault a besoin d’un budget plus important pour progresser

Calmement mais surement, l’équipe Renault a réussi à progresser régulièrement pour s’installer à la quatrième position au classement des constructeurs cette année, juste devant la prestigieuse équipe McLaren et l’ambitieuse écurie Force India.

Bien que son avantage ne soit pas si important par rapport aux deux structures citées ci-dessus, l’écurie d’Enstone préfère regarder en avant et se fixe comme objectif de réduire l’écart avec les trois meilleures équipes de la grille.

Cependant, Cyril Abiteboul, le directeur général de Renault Sport Racing, affirme que pour poursuivre cette tendance à la hausse, Renault a besoin de plus de ressources et donc d’un budget plus important.

Le constructeur français a fait son grand retour en catégorie reine du sport automobile en tant qu’équipe d’usine en 2016, et n’a depuis, cessé d’améliorer ses performances pour tenter de réduire l’écart avec le trio imprenable formé par Mercedes, Ferrari et Red Bull. Un plan extrêmement ambitieux mais qui demande un énorme budget.

« Le budget est quelque chose que nous devons travailler, il est nécessaire de croître dans tous les domaines, aussi bien en termes de personnel que d’investissement, mais aussi de budget. » explique Abiteboul.

« Si nous finissons quatrième au lieu de sixième, nous obtiendrons plus d’argent parce que les sponsors seront plus attirés par notre projet. »

« C’est également bon pour notre crédibilité le fait que notre équipe soit forte. En fin de compte, le succès génère le succès en Formule 1. C’est le cycle dans lequel nous devons entrer et ensuite nous battre pour le titre. »