renault rs19 daniel ricciardo

Renault F1 annonce un « programme important d’évolutions » pour la seconde partie de saison

Renault F1 n’apportera pas d’évolution sur la RS19 ce week-end au Grand Prix de Hongrie, alors qu’un programme important d’améliorations sera en place à partir de la rentrée.

Ce week-end, le Grand Prix de Hongrie marque la fin de la première moitié de la saison 2019 de Formule 1, alors que la traditionnelle trêve estivale fera beaucoup de bien à tout le personnel travaillant en F1.

L’équipe Renault, qui est désormais sixième au classement constructeurs trois points derrière l’équipe Toro Rosso et à 41 points de McLaren, se doit de réagir très vite en marquant un maximum de points dès ce week-end en Hongrie, mais le constructeur français sait que le tracé de Budapest est l’un des plus difficiles du calendrier.

« La piste est étroite avec beaucoup de virages lents. La seule longue période d’accélération est la ligne droite des stands et nous utilisons une configuration à forts appuis aérodynamiques. » nous explique Nick Chester, le directeur technique de l’équipe Renault.

« C’est d’ailleurs l’une des quatre fois seulement de la saison où nous l’exploitons avec Monaco, Singapour et le Mexique. La vitesse moyenne est basse, mais les pneus souffrent, notamment à l’arrière. Enfin, les opportunités de dépassement sont rares, ce qui rend les qualifications encore plus critiques que sur les autres rendez-vous. »

« Statistiquement, le Grand Prix de Hongrie est la course la plus chaude de l’année. La pluie est rare, mais il y en a eu l’an dernier en qualifications. Ce n’est donc pas une inconnue même si les températures ambiantes sont généralement très élevées et dépassent allègrement 30°C tout le week-end. »

« Nous avons une carrosserie au cas où, plus ouverte pour une meilleure dissipation de la chaleur. Il est probable que nous l’utilisions aussi au Mexique, où le mercure peut également monter très haut. »

« C’est éreintant pour les pilotes qui n’ont aucun répit en l’absence de ligne droite. De plus, la course est longue. C’est l’une des plus physiques de l’année. »

Des évolutions prévues pour la rentrée

Renault n’apportera donc aucune évolution sur la RS19 au Grand Prix de Hongrie ce week-end, qui marque la fin de la première partie de la saison 2019.

L’équipe du constructeur français concentrera tous ses efforts sur la seconde partie de l’année après les vacances avec quelques améliorations prévues à partir de la rentrée début septembre.

« Tout le monde est fatigué après un début d’année assez intense, mais ce sera l’occasion de se ressourcer et de se concentrer sur un programme important d’évolutions prévues pour la seconde partie de saison. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Loading…

conférence de presse gp australie

Les pilotes présents en conférence de presse ce jeudi à Budapest

sergio perez racing point

Sergio Perez assume sa responsabilité après « une erreur stupide » à Hockenheim