Restez connectés

Bonjour, que recherchez-vous ?

Grand Prix de Belgique

Renault F1 explique pourquoi elle a décidé de retirer son appel

L’équipe Renault a officiellement retiré son appel dans l’affaire des écopes de frein Racing Point cette semaine

cyril-abiteboul-renault-f1

Cette semaine, l’équipe Renault F1 a créé la surprise en annonçant qu’elle avait demandé à la FIA de retirer officiellement son appel dans l’affaire des écopes de frein de l’équipe Racing Point.

Depuis le début de la saison 2020, l’équipe Renault a été la seule équipe de la grille à porter réclamation auprès de la FIA au sujet des écopes de frein de la Racing Point que l’écurie du constructeur français jugeait illégales.

Après une longue enquête, la FIA a donné raison à Renault et a condamné Racing Point à une amende de 400 000 euros et lui a également retiré les 15 points marqués au Grand Prix de Styrie.

Mais dans son verdict, la FIA a autorisé l’équipe Racing Point à continuer d’utiliser ces fameuses écopes de frein pour le reste de la saison, ce qui n’a pas plu à Renault qui a décidé de faire appel de la décision.

Entre-temps, les dix équipes de la grille ont signé les fameux accords Concorde qui régissent la part de revenus que chaque écurie peut percevoir en fonction de sa position au classement, ainsi que les accords commerciaux entre la F1 et les équipes.

Dans le cadre de ces accords Concorde, Renault a obtenu la garantie que les règles ne permettraient plus à aucune équipe de la grille de construire une monoplace en copiant une autre voiture et c’est donc pour cette raison que Renault F1 a décidé de retirer son appel.

“Je comprends que ce soit un peu étonnant, mais il y a des éléments manquants et que nous-mêmes nous ne pouvons pas encore communiquer.” explique Cyril Abiteboul, le team principal de l’équipe Renault au micro de Canal+.

“Il y a eu un travail avec la F1 et la FIA pour s’assurer que finalement on partageait la même vision de la Formule 1. Une Formule 1 de constructeurs, pas de constructeurs au sens marque automobile, mais où chaque équipe doit être finalement une équipe indépendante et doit être capable de venir avec son propre concept aérodynamique qui doit être un concept unique.”

“Nous ne voulons pas d’un championnat de faussaires où l’on prend la meilleure monoplace du moment et on s’arrange pour en faire la meilleure copie possible.”

“Ça ça ne nous intéresse pas. On a échangé, on s’est assuré que l’ensemble des parties prenantes avaient le même avis et que le règlement allait pouvoir évoluer en ce sens.”

“C’est ce qui va se passer. On a obtenu des garanties que le règlement évoluerait dans ce sens, Ce n’est pas encore possible de le voter parce qu’on est dans un espèce de trouble entre deux gouvernances entre deux accords Concorde, mais ça va être le cas.”

“Moi je me satisfait que Renault a été l’instigateur, non pas de réclamations uniquement, mais d’un process de règlement dans un sens qui nous convient.”

Laisser un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© F1only.fr News F1 24/7 - Toute l'actualité de la Formule 1. 2015-2023 - Tous droits réservés/Reproduction totale ou en partie interdite. F1only.fr n’a aucun lien avec Formula One Group, la FIA, le Championnat du Monde FIA de Formule 1 ou Formula One Licensing B.V. et son contenu n’est ni approuvé, ni parrainé par ces entités. Les termes F1, FORMULE UN, FORMULE 1, FORMULA ONE et FORMULA 1 et toute combinaison de ces termes ainsi que les logos exploités en relation avec le Championnat du Monde de Formule Un sont la propriété de Formula One Licensing B.V. Ils ne peuvent être utilisés de quelque manière que ce soit qui impliquerait un lien officiel avec Formula One Group, la FIA, le Championnat du Monde FIA de Formule 1 ou Formula One Licensing B.V. Cette dernière se réserve le droit d’agir en cas d’une atteinte quelconque à ses droits. En qualité de média spécialisé sur la F1, F1only.fr est accrédité sur les GP de Formule 1 tout au long de la saison.