circuit de bakou en Azerbaïdjan

Renault introduit de « petites » évolutions sur la RS19 à Bakou

L’équipe Renault arrive à Bakou, théâtre de la quatrième manche de la saison, avec la ferme intention de connaitre un week-end un peu plus productif que les trois précédents.

Après six départs depuis le début de la saison, l’équipe Renault a subi quatre abandons, dont trois sur problème de fiabilité essentiellement liés au MGU-K.

Pour cette quatrième manche de la saison en Azerbaïdjan, Renault va donc essayer de marquer un maximum de points avec ses deux monoplaces, alors que l’équipe du constructeur français annonce quelques nouveautés sur la RS19.

« Plus que sur la plupart des circuits, vous avez besoin d’un ensemble aérodynamique efficace où vous pouvez employer une quantité raisonnable d’appuis sans trop de traînée. » nous explique Nick Chester, directeur technique chez Renault.

« Les pilotes doivent être bons sur les phases de freinages, mais aussi dans les virages lents et serrés. La plupart des écuries mettront moins d’appuis sur leur aileron arrière par rapport aux manches précédentes. »

« Il y aura de la variété dans leurs niveaux selon le compromis fait entre le deuxième et le troisième secteur. La principale modification de la R.S.19 concerne le package aérodynamique à appuis moyen avec de nouveaux ailerons à l’avant et à l’arrière ainsi qu’une petite évolution des pontons. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Loading…

Un tour embarqué sur le circuit urbain de Hanoï au Vietnam

circuit de bakou en azerbaïdjan

Ricciardo : « D’autres circuits devraient s’inspirer de Bakou »