Renault ne s’attend pas à un rendement maximal du moteur à Mexico

renault f1
Nico Hulkenberg (GER) Renault F1 Team RS19. Hungarian Grand Prix, Saturday 3rd August 2019. Budapest, Hungary.

Renault ne s’attend pas à pouvoir exploiter au maximum les capacités de son moteur ce week-end au Grand Prix du Mexique.

En raison de la haute altitude du tracé de Mexico, et donc de la rareté de l’air, les unités de puissance ne pourront pas fonctionner à plein régime ce week-end à Mexico.

Renault, tout comme les autres motoristes, a déjà anticipé ce phénomène sur les bancs d’essais et espère juste que les autres équipes auront moins bien préparé le Grand Prix du Mexique que Renault au niveau de l’unité de puissance.

« Sur le plan du groupe propulseur, nous savons que le moteur ne peut pas fonctionner à son maximum et que le turbo n’est pas capable de compenser l’air moins dense. » explique Rémi Taffin, directeur technique moteur chez Renault.

« Nous pouvons anticiper ce qui nous attend au Mexique sur les bancs de Viry et nous courons là-bas depuis quelques années pour connaître ce que l’on peut espérer de notre ensemble. Nous verrons ensuite où sont les autres. »

Il est bon de noter que les deux pilotes Renault ont puisé tous les moteurs à leur disposition et devront donc jongler désormais entre anciennes spec et nouvelles spec entre le début et la fin des week-ends de course jusqu’à la fin de la saison.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Cesare Ingrassia

Cesare Ingrassia est le directeur de la publication du site d'actualités sur la Formule 1, F1only.fr et du site La Chaine Renault. Véritable passionné, Cesare Ingrassia est accrédité par la FIA et la F1 et se déplace de paddock en paddock pour vous offrir une couverture totale de chaque événement tout au long de la saison.