Renault pense que les progrès de Honda seront freinés par un manque de fiabilité

25 janvier 2019
moteur honda f1

Le patron de Renault, Cyril Abiteboul, doute que son rival Honda représente une sérieuse menace en 2019, surtout si la fiabilité de son unité de puissance n’est que légèrement supérieur à celle de l’an dernier.

En 2018, Honda a utilisé l’équipe Toro Rosso comme un véritable laboratoire, en plaçant d’abord la priorité sur la performance plutôt que la fiabilité.

L’équipe basée à Faenza a utilisé huit unités de puissance en 2018, soit cinq de plus que le quota autorisé par la FIA pour une saison complète.

Pour cette nouvelle année, Cyril Abiteboul pense que Red Bull, qui sera équipée du moteur Honda à son tour, ne pourra pas échapper aux pénalités en raison du manque de fiabilité du bloc V6 japonais et ne sera donc pas une menace directe pour l’équipe du constructeur français.

« Cela sera bien-sûr réglé si l’on concède soudainement que l’on peut prendre cinq pénalités moteur la saison prochaine. » explique Abiteboul à Autosport.

« Chez Toro Rosso, personne ne levait les yeux quand cela se produisait, mais avec Red Bull, je m’attends à un tourbillon supplémentaire, et cela va les ralentir bien-sûr. »

« S’ils veulent respecter les règles, ils auront deux ou trois occasions d’améliorer le groupe propulseur durant la saison, tout comme nous. »

« Mais il y a également le championnat constructeurs et nous savons que ces pénalités sur la grille ont un impact énorme sur notre capacité à marquer des points, et nous ne voulions pas risquer cela. »

« Honda est une menace à certains égards, mais tout le monde l’est aussi. Je m’attends à ce que la menace s’atténue avec le temps et je crois aux progrès que nous avons accompli cet hiver. »

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Cesare Ingrassia

Cesare Ingrassia est le directeur de la publication du site d'actualités sur la Formule 1, F1only.fr et du site La Chaine Renault. Véritable passionné, Cesare Ingrassia est accrédité par la FIA et la F1 et se déplace de paddock en paddock pour vous offrir une couverture totale de chaque événement tout au long de la saison.