in

Rémi Taffin ne comprendrait pas si Red Bull quittait Renault après tant de succès

Alors que Red Bull n’a toujours pas pris sa décision concernant son futur motoriste à partir de la saison prochaine en Formule 1 et que les tensions se font toujours sentir entre Renault (actuel motoriste de l’équipe de Milton Keynes) et Red Bull, le directeur technique moteur du constructeur français, Rémi Taffin, préfère jouer l’apaisement en assurant que les relations entre les deux entreprises restent bonnes.

Régulièrement, les déclarations fracassantes de Cyril Abiteboul (directeur général de Renault Sport Racing) ou de Christian Horner (team principal de Red Bull) font la une des médias spécialisés, et pas une semaine ne se passe sans que les rumeurs ne suggèrent un divorce imminent entre les deux entités.

Dans ce contexte, Rémi Taffin veut souligner que la relation de travail entre Renault et Red Bull en F1 ne date pas d’hier, et après quelques grands succès ensemble en catégorie reine du sport automobile, le Français admet qu’il ne comprendrait pas pourquoi Red Bull n’opterait pas pour la continuité l’an prochain.

« Il faut être pragmatique, ça fait douze ans qu’on travaille ensemble, on a gagné un tas de courses et de championnat du monde. » explique Taffin à nos confrères d’Auto Hebdo.

« Je ne vois pas pourquoi on ne continuerait pas. On parle toujours de untel qui a dit ça, mais il ne faut pas oublier les 600 personnes qui travaillent à Milton Keynes et les 400 qui sont à Viry-Châtillon. »

« Ceux-là ils s’entendent bien, il n’y a pas de problème. Il faut remettre ça au centre du jeu, on a une bonne relation. »