anthoine hubert

Renault rend un dernier hommage à Anthoine Hubert

Renault a rendu un vibrant hommage à Anthoine Hubert ce mardi, alors que les obsèques du jeune pilote français ont eu lieu en la Cathédrale de Chartres.

Renault a publié un émouvant message pour rendre un dernier hommage à Anthoine Hubert, décédé le 31 août 2019 en Belgique après un terrible accident en Formule 2 sur le circuit de Spa Francorchamps.

L’hommage de Renault à Anthoine Hubert

« Il y a les hommes. Et puis il y a de grands hommes. Indépendamment de l’âge ou de l’expérience, ils font la différence et ce talent éclot parfois tôt. Anthoine était l’un d’entre eux et son sourire spontané, son humilité, sa douce confiance en soi, son sens de l’humour et son inébranlable détermination n’ont jamais manqué de faire ressortir le meilleur des autres. »

« Anthoine a rejoint la Renault Sport Academy en 2018 en qualité de pilote affilié avant d’être promu à membre à part entière cette année. Immédiatement, sa grâce, son enthousiasme et son éthique de travail impressionnante ont fait forte impression dans ce groupe extrêmement soudé. Bien entendu, il y avait une toute petite rivalité, mais le dévouement et le professionnalisme d’Anthoine suscitaient l’inspiration de tous. »

« Ensemble, ils ont su éviter les écueils classiques des programmes réservés aux jeunes pilotes et Anthoine invitait chacun d’entre eux à être la meilleure version de soi-même au gymnase, en piste, au simulateur ou pendant le dîner. Surtout, il le faisait de manière positive, en travaillant dur et en jouant franc-jeu, toujours avec un œil vers l’avenir. »

« Anthoine est devenu bien plus qu’un membre de l’Academy. C’était un ami, un frère et un mentor. Les liens qui se sont formés au sein de sa promotion entre les séances d’entraînement, les vols, les déjeuners au motor-home et les discussions tardives sur le groupe WhatsApp étaient uniques et durables malgré un environnement extrêmement compétitif. »

« Anthoine possédait un charme inouï, mais son sourire dissimulait une ambition débordante et une éthique de travail impressionnante. Il s’invitait régulièrement à Enstone et Viry pour s’entraîner, travailler avec l’Academy et en apprendre un maximum sur son art. Sa soif d’apprentissage l’amenait à vouloir connaître les personnes avec lesquelles il espérait un jour collaborer plus étroitement encore. Nous attendions nous aussi ces jours avec impatience, mais nous n’aurons jamais l’occasion de les savourer. »

« Sa philosophie l’avait mené loin. Il abordait chaque catégorie avec une approche analytique et intelligente : observer, poser des questions pertinentes, nouer des relations, intégrer et délivrer… Une méthode ayant déjà fait ses preuves et que ne renierait pas son héros, Alain Prost. »

« Anthoine s’était imposé dans chaque championnat auquel il avait participé, mais il avait véritablement franchi un cap en 2018 en remportant deux courses en GP3 pour devenir le dernier homme à être sacré dans la discipline avant qu’elle ne se mute en F3. »

« Anthoine était à la fois enthousiaste et extrêmement motivé à l’idée de passer en F2 en 2019. Malgré la pression liée à l’antichambre de la F1, sa concentration, mais aussi sa capacité à absorber les informations et à travailler avec les ingénieurs lui ont permis de signer de superbes victoires à Monaco et au Paul Ricard. Et le meilleur était encore à venir. »

« Nous rendons aujourd’hui hommage à Anthoine, qui nous a été enlevé bien trop tôt. Toutes nos pensées l’accompagnent, lui et sa famille, en ce jour des plus tristes. »

« Repose en paix cher ami, collègue et frère. Tu nous manqueras terriblement. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Loading…

charles leclerc anthoine hubert

Un dernier hommage à Anthoine Hubert ce mardi en la Cathédrale de Chartres

charles leclerc et lewis hamilton

Ross Brawn n’a pas pu s’empêcher de penser à Michael Schumacher en voyant la lutte Leclerc/Hamilton