Renault va se concentrer davantage sur les qualifications

daniel ricciardo renault

Renault tire un bilan contrasté de sa première course de la saison avec une seule des deux monoplaces dans les points à l’arrivée du Grand Prix d’Australie 2019.

Si Nico Hulkenberg a sauvé les meubles pour Renault avec une belle septième place à l’arrivée, la course de son coéquipier Daniel Ricciardo s’est soldée par un abandon.

En plus de ce résultat décevant, Renault a rencontré des difficultés lors de la séance de qualifications de samedi avec un problème électrique sur la monoplace d’Hulkenberg et des problèmes de freins sur celle de Ricciardo.

« Nous repartons d’Australie avec des sentiments contrastés entre les points positifs et négatifs. Le négatif concerne les qualifications, où plusieurs problèmes ont affecté notre potentiel et nos positions de départ. » explique Cyril Abiteboul, le directeur général de Renault Sport Racing.

« Cela a compliqué la première course de Daniel et nous avons essayé de reprendre des places au départ avant d’arrêter la voiture en raison des dommages subis. Nico est parvenu à retourner la situation avec une course très intelligente pour finir septième. »

« Nous savons que notre monoplace a nettement plus de potentiel que ce que nous avons montré ce week-end, notamment en qualifications. La priorité de la prochaine course sera donc d’extraire davantage de performance de la plateforme initiale avec une exécution plus linéaire au fil du week-end tout en travaillant sur les évolutions prévues. »

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Cesare Ingrassia

Cesare Ingrassia est le directeur de la publication du site d'actualités sur la Formule 1, F1only.fr et du site La Chaine Renault. Véritable passionné, Cesare Ingrassia est accrédité par la FIA et la F1 et se déplace de paddock en paddock pour vous offrir une couverture totale de chaque événement tout au long de la saison.