nikita mazepin mercedes barcelone testing

EP2 : Mazepin le plus rapide

C’est le Russe Nikita Mazepin au volant de la Mercedes W10 qui termine cette seconde et dernière journée d’essais privés en tête avec un chrono signé en 1.15.715 [C5].

Le pilote Mercedes devance la Toro Rosso pilotée par Alex Albon de plus d’une seconde et trois dixièmes, tandis que la Ferrari pilotée par Antonio Fuoco se place en troisième position à plus d’une seconde et cinq dixièmes de la Mercedes de Mazepin.

Derrière, Charles Leclerc [Pirelli], Kimi Raikkonen, Kevin Magnussen, Jack Aitken, Nick Yelloly, Nicholas Latifi et Oliver Turvey complètent le top dix de cette dernière journée d’essais à Barcelone.

Bien évidemment, il est inutile de vous préciser à nouveau que les temps signés durant ces deux journées d’essais privés sur le tracé de Barcelone ne sont absolument pas représentatifs et vous sont donc donnés à titre purement informatif.

Deux monoplaces pour Pirelli

Pirelli, le manufacturier unique de la Formule 1, a bénéficié de l’aide de deux équipes durant ces deux journées de tests à Barcelone.

Ferrari et Racing Point ont mis à disposition de la firme italienne chacune une monoplace avec un pilote titulaire à son volant, alors que la Ferrari mise à disposition de Pirelli et pilotée par Charles Leclerc est la seconde monoplace à avoir bouclé le plus de tours aujourd’hui [127 contre 128 pour Mazepin].

La seconde monoplace destinée à Pirelli et pilotée par Lance Stroll a bouclé 119 tours de circuit ce mercredi.

Rappelons que les pilotes travaillant pour le compte de Pirelli ne connaissent pas le type de gomme montée sur leur monoplace, alors que des pneus prototypes sans marquage sont également chaussés sur leur monoplace pendant ces tests.

McLaren stoppe sa journée prématurément

A 17h10 précisément, l’écurie McLaren a décidé de stopper sa journée de travail en raison d’un problème technique sur la MCL34 pilotée par le jeune Sergio Sette Camara.

Aucune indication précise sur le problème rencontré, mais l’équipe de Woking a dû faire l’impasse sur 50 minutes de roulage aujourd’hui.

Sette Camara n’aura bouclé que 19 tours de piste ce mercredi, tandis que Oliver Turvey, qui était au volant de la McLaren en matinée, a bouclé pour sa part 52 tours de circuit.

L’Alfa Romeo était bien en piste aujourd’hui

Après le gros crash subi par le Britannique Callum Ilott hier au volant de l’Alfa Romeo C38, les mécaniciens de l’équipe suisse ont dû travailler une grande partie de la nuit pour permettre à Kimi Raikkonen de prendre la piste ce matin à Barcelone.

Le pilote finlandais a signé le troisième meilleur temps du jour au volant de son Alfa Romeo, à un peu plus de neuf dixièmes du chrono référence signé par Nikita Mazepin au volant de la Mercedes.

Beaucoup de données récoltées chez Ferrari

Après la défaite subie au Grand Prix d’Espagne dimanche dernier, la Scuderia Ferrari n’a pas d’autre choix que de réagir très vite face à une équipe Mercedes qui ne cesse de s’améliorer.

Ce mercredi, l’équipe italienne a récolté un maximum de données sur la SF90 pilotée par le jeune Antonio Fuoco, allant même jusqu’à monter des capteurs encore rarement vus jusqu’à présent sur les F1, situés en plein centre de l’aileron avant.

Encore des problèmes de transmission pour Red Bull

Peu avant la pause déjeuner ce matin, le Britannique Dan Ticktum a dû immobiliser sa Red Bull en bord de piste en raison d’un énième problème de transmission sur la monoplace de l’équipe de Milton Keynes.

Le cas commence à devenir récurent désormais chez Red Bull, puisque déjà ce mardi, c’est Pierre Gasly qui a dû stopper sa journée de travail pour le même problème.

Rappelons également que le Français a dû abandonner au Grand Prix d’Azerbaïdjan en raison d’un souci sur un arbre de transmission monté sur sa RB15. Peut-être que Red Bull devrait se pencher un peu plus sur le problème désormais.

Renault très peu productive

Paradoxalement, l’équipe Renault est celle qui a le moins roulé ce mercredi [65 tours], alors que l’écurie du constructeur français se doit de réagir après un début de saison complétement raté et une huitième position au classement des constructeurs après cinq courses.

Jack Aitken, qui était au volant de la RS19 ce mercredi, termine la journée à la sixième position du classement à plus d’une seconde et six dixièmes du leader de la journée. Aitken a bouclé 42 tours en matinée, contre seulement une vingtaine de tours dans l’après-midi.

Nikita Mazepin dans les graviers avec la Mercedes

Bien qu’il soit le pilote le plus rapide du jour, le Russe Nikita Mazepin a commis une petite erreur de pilotage en matinée ce mercredi.

Le pilote Mercedes a envoyé la W10 dans le bac à graviers, mais sans jamais toucher les barrières. Le Russe en était quitte pour une belle frayeur et a pu reprendre la piste juste après.

Un dernier drapeau rouge à cinq minutes de la fin de journée

Dans les toutes dernières minutes, et après avoir signé le second meilleur temps du jour, la Toro Rosso de Alex Albon s’est immobilisée en bord de piste à Barcelone, ce qui mettra un terme définitif à la journée de travail trois minutes avant l’heure officielle.

Les équipes de F1 vont désormais disposer de quelques jours pour analyser et comprendre les données récoltées au cours de ces deux jours de tests, avant de prendre la direction de la sixième manche de la saison 2019 qui se disputera dans les rues étroites de Monaco la semaine prochaine.

temps tests barcelone f1

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Loading…

pierre gasly red bull racing

Pierre Gasly : « Nous semblons plus compétitifs que Ferrari »

paddock gilles Villeneuve Montréal

Le circuit Gilles Villeneuve inaugure ses installations ultramodernes