in

Ricciardo chez Renault : Quel impact sur le marché des transferts ?

On s’imaginait qu’en connaissant la décision de Daniel Ricciardo sur son avenir, nous serions un peu plus avancés sur le marché des transferts mais force est de constater que plusieurs questions restent toujours sans réponse.

Le directeur de l’équipe Red Bull, Christian Horner, n’a pas caché le désir de l’équipe de garder Ricciardo aux côtés de Max Verstappen la saison prochaine. Mais les dirigeants de Red Bull  n’ont pas réussi à convaincre l’Australien de rester, mettant fin à une relation de 11 ans qui remonte à l’époque où Ricciardo a rejoint l’équipe junior en 2008.

Qui pour remplacer Daniel Ricciardo chez Red Bull ?

Le choix le plus logique pour Red Bull serait de rappeler son pilote Carlos Sainz, que la formation autrichienne a prêté à Renault pour une saison. Cependant, le pilote espagnol et Max Verstappen ont eu une relation tumultueuse chez Toro Rosso. Red Bull peut penser qu’il peut être trop risqué de les jumeler à nouveau.

L’autre choix logique pour Red Bull serait de faire monter le jeune pilote Pierre Gasly au sein de son écurie mère, alors que le Français est l’une des vedettes de cette saison 2018 grâce à ses remarquables performances au GP de Bahreïn, à Monaco et plus récemment en Hongrie où il a terminé la course à la sixième place avec sa modeste Toro Rosso.

D’autant que Pierre Gasly a désormais presque une saison complète d’expérience avec le moteur Honda, le même qui sera monté à l’arrière de la RB15 en 2019 et qui fait couler beaucoup d’encre depuis quelques années maintenant.

L’équipe pourrait également regarder en dehors du giron Red Bull, mais l’histoire a démontré que ce n’est pas le style de la maison, ce qui place Gasly et Sainz comme les deux candidats les plus sérieux chez Red Bull pour 2019.

Quelles sont les options de Carlos Sainz ? 

Avec l’annonce de Renault qui a signé Daniel Ricciardo aux côtés de Nico Hulkenberg en 2019, l’avenir de Carlos Sainz est encore incertain. Mais le pilote madrilène dispose de certaines options que l’on pourrait qualifier d’intéressantes, à commencer par McLaren.

Le patron de McLaren n’a pas caché que Carlos Sainz l’intéressait et c’est donc tout naturellement que l’Espagnol est pressenti à Woking l’an prochain. Reste à savoir si ce serait aux côtés de Fernando Alonso ou à la place de l’Espagnol qui arrive en fin de contrat.

Outre McLaren et Red Bull, Carlos Sainz dispose aussi d’autres options comme Haas, Force India, Sauber et Williams, qui ont toutes un baquet disponible pour la prochaine saison, mais la piste McLaren reste à nos yeux la plus plausible pour l’instant.

Et Esteban Ocon dans tout ça ?  

Ces dernières semaines, Esteban Ocon a été fortement lié à Renault, mais on a appris ce vendredi que Daniel Ricciardo avait signé pour deux saisons avec le constructeur français, laissant le pilote français sur le carreau.

Ocon dispose lui aussi de plusieurs options pour l’an prochain mais il faut également prendre en compte la situation complexe que vit l’équipe Force India qui a été placée sous administration judiciaire la semaine dernière et dont l’avenir n’est pas encore assuré.

Esteban Ocon pourrait éventuellement rester chez Force India en 2019 (et c’est d’ailleurs l’option la plus plausible selon nous), mais le Normand pourrait aussi postuler chez Haas, Sauber ou Williams.

Le cas particulier de Toro Rosso

Si Pierre Gasly venait à rejoindre Red Bull l’an prochain, il y aurait non pas un mais deux baquets disponibles chez Toro Rosso, puisque Brendon Hartley n’est pas certain de rester au sein de l’équipe en raison de ses résultats décevants depuis le début de l’année.

Le problème est que Toro Rosso a perdu son directeur technique James Key, qui a été annoncé chez McLaren dés la saison prochaine, mais rapidement démenti par Toro Rosso dans les heures qui ont suivi l’annonce officielle de McLaren.

Selon Toro Rosso, James Key serait encore lié contractuellement à l’équipe pour quelques saisons, ce qui a poussé la formation italienne à faire du chantage à McLaren en lui demandant d’échanger Key contre son jeune pilote de développement, le Britannique Lando Norris.

En 2019, nous pourrions donc bien avoir un duo Lando Norris/Jake Dennis (pilote de développement de Red Bull visible sur la photo) au sein de la petite formation de Faenza.

Autre possibilité, l’équipe McLaren pourrait décider de titulariser Lando Norris à la place de Stoffel Vandoorne (que l’on dit sur la sellette), ce qui donnerait l’opportunité à Toro Rosso de réclamer les services de Vandoorne en échange de James Key.

Vous l’avez compris, le marché des transferts est extrêmement complexe cette année et beaucoup de facteurs extérieurs entrent désormais en ligne de compte pour choisir un pilote.

Notez bien que cet article n’est basé que sur des spéculations et ne représente an aucun cas ce que pourrait être la grille définitive de l’an prochain en Formule 1.

Nous n’avons pas évoqué le cas de Kimi Raikkonen en possible départ à la retraite et éventuellement remplacé par Charles Leclerc chez Ferrari, ni même l’avenir incertain de Marcus Ericsson chez Sauber ou encore celui de Romain Grosjean chez Haas.

Beaucoup de questions restent encore sans réponse à l’heure actuelle et il faudra attendre la rentrée des classes fin août pour commencer à y voir un peu plus clair sur le marché des transferts.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Loading…