circuit de bakou en azerbaïdjan

Ricciardo : « D’autres circuits devraient s’inspirer de Bakou »

Le pilote Renault Daniel Ricciardo estime que les prochains circuits qui feront partie du calendrier de la Formule 1 à l’avenir devraient s’inspirer du circuit de Bakou en Azerbaïdjan.

L’Australien, qui a remporté l’édition 2017 du Grand Prix d’Azerbaïdjan, ne garde que de bons souvenirs de ses participations aux différentes courses dans les rues de Bakou, hormis peut-être l’édition 2018 durant laquelle il s’est accroché avec son ancien coéquipier chez Red Bull Max Verstappen.

Le pilote Renault, tout comme la plupart des pilotes de la grille d’ailleurs, aime particulièrement le tracé urbain de Bakou et s’attend donc à un beau spectacle ce week-end pour la quatrième manche de la saison.

« Bakou est un circuit différent des autres tracés urbains sur lesquels nous nous rendons tant les endroits pour dépasser sont nombreux ici. » explique Daniel Ricciardo.

« C’est une piste qui a toujours été intéressante de mon point de vue. J’y ai connu des moments forts, comme ma folle victoire en 2017, et d’autres moments plus difficiles comme l’an dernier [accrochage avec Verstappen]. »

« En 2017, la course avait été dingue. C’était comme si nous faisions du karting et que nous étions tous retombés en enfance. Il y a des choses à Bakou dont les futurs circuits pourraient s’inspirer. »

« La longue ligne droite courbée est propice à d’énormes phénomènes d’aspiration et à des courses très disputées. Et comme nous avons des réglages à faibles appuis sur la voiture, l’adhérence l’est tout autant. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Loading…

circuit de bakou en Azerbaïdjan

Renault introduit de « petites » évolutions sur la RS19 à Bakou

cyril abiteboul

Renault admet que ses problèmes de fiabilité peuvent compromettre sa saison