Romain Grosjean : « C’était plus facile de changer le châssis que de réparer »

6 juillet 2018

Grand Prix de Grande-Bretagne : Victime d’une sortie de piste en EL1 ce vendredi, Romain Grosjean n’a pas débuté son Grand Prix de Grande-Bretagne de la plus belle des manières.

La FIA a autorisé les pilotes à utiliser le DRS entre les virages 1 et 2 sur le circuit de Silverstone, et Romain Grosjean a été la première victime avec un DRS ouvert à pleine vitesse alors qu’il rentrait dans le virage 1 ce vendredi matin en essais libres.

Le pilote Haas a perdu l’arrière de sa monoplace et est allé s’encastrer dans le mur de pneus au fond du bac à gravier, ce qui obligera ses mécaniciens à changer le châssis de sa VF18, le privant de la seconde séance d’essais libres.

« La voiture était rapide, j’ai fermé le DRS un peu tard dans ce tour. » explique Grosjean. « Le flux aéro n’est pas revenu et j’ai perdu l’arrière. »

« C’est dommage et nous voulions rouler en EL2, mais j’ai beaucoup regardé ce que faisait Kevin [Magnussen, son coéquipier], les conditions de piste étaient chaudes, c’est plutôt intéressant à essayer de comprendre, ça devrait aller demain je pense. »

« Ce n’était pas un gros impact, mais la roue avant est revenue et a arraché certaines pièces du châssis. C’était plus facile de changer le châssis plutôt que d’essayer de réparer. C’est pour cela que nous avons fait ce choix. »

Cesare Ingrassia

Cesare Ingrassia est le directeur de la publication du site d'actualités sur la Formule 1, F1only.fr et du site La Chaine Renault. Véritable passionné, Cesare Ingrassia est accrédité par la FIA et la F1 et se déplace de paddock en paddock pour vous offrir une couverture totale de chaque événement tout au long de la saison.