romain grosjean haas

Romain Grosjean estime que le karting est plus physique que la F1

Romain Grosjean estime que le pilotage d’un karting est désormais devenu plus physique que de piloter une Formule 1 en version course.

Le pilote Haas, qui fait régulièrement des courses de karting avec quelques amis, n’hésite pas à dire qu’il aimerait voir revenir les ravitaillements en carburant pendant les courses de Formule 1, ce qui permettrait aux pilotes d’attaquer davantage.

« Récemment, j’ai fait une course de karting 125 à vitesses avec des amis, et j’étais plus fatigué qu’après un Grand Prix. » explique le pilote Haas.

« Pourquoi? Parce que vous devez toujours pousser. En Formule 1, nous devons économiser le carburant et les pneumatiques. A Barcelone, par exemple, on avait l’impression de rouler à seulement 50% des capacités de la voiture. »

« Si nous avions le même rythme en course qu’en qualifications, notre cou serait brisé à la fin de la course, nous serions fatigués et la concentration disparaîtrait. »

« Mais économiser en permanence les pneus et le carburant ne signifie pas non plus que ce n’est pas difficile pour nous. » souligne le Français.

Le retour des ravitaillements ?

« Revenir au ravitaillement en carburant en course signifierait que nous n’aurions pas à courir avec 100 kg [de carburant] au départ. »

« Nous aurions seulement 30 ou 40 kg, ce qui nous permettrait d’être plus rapides de quelques secondes, si ce n’est pas plus. Ce serait alors plus difficile. »

Rappelons qu’à la suite de plusieurs incidents, la FIA a décidé d’interdire les ravitaillements en essence à partir de la saison 2010.

Il est aussi inutile de vous préciser qu’en matière de sécurité, la FIA ne revient jamais en arrière sur ses décisions. Vous ne devez donc pas vous attendre à revoir les ravitaillements en carburant revenir en F1.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Loading…

nico hulkenberg renault red bull

Nico Hulkenberg a bien eu des discussions avec Ferrari pour 2014

sebastian vettel au grand prix du canada

Sebastian Vettel aurait pu recevoir une pénalité bien plus lourde au Canada