Grosjean excité à l’idée de disputer un week-end sur deux jours à Imola

Romain Grosjean se dit excité à la veille de la treizième manche de la saison 2020 qui se disputera ce week-end à Imola au cours d’un week-end spécial de deux jours seulement.

Les pilotes n’auront le droit qu’à une seule séance d’essais libres de 90 minutes le samedi matin, avant de participer à la séance de qualifications dans l’après-midi qui déterminera la grille de départ du Grand Prix d’Emilie-Romagne.

« Je suppose que ce ne sera pas facile. Il y a certaines pistes comme Barcelone où vous n’avez pas forcément besoin du vendredi parce que vous le connaissez par cœur. » nous explique Romain Grosjean, qui quittera l’équipe Haas à la fin de la saison 2020.

« Mais Imola – bien que j’ai couru là-bas il y a très longtemps – je ne m’en souviens pas très bien. Cela dit, le Nürburgring était un peu la même chose et les choses se sont bien passées pour nous. »

« Je pense que c’est assez excitant. Cela apporte une certaine imprévisibilité pour la course – c’est quelque chose qui manquait généralement à la Formule 1. Espérons que cela pimentera les choses. »

Lorsqu’on lui demande s’il a apprécié le fait de visiter cette année plusieurs tracés non utilisés depuis longtemps en F1, le pilote Haas répond : « Oui beaucoup. »

« Premièrement, c’était un très bon travail de la Formule 1 en réussissant à obtenir autant de courses dans la saison, deuxièmement, c’était vraiment cool de découvrir ou de redécouvrir des pistes comme le Mugello, le Nürburgring, Portimao, Imola, et je pense que la Turquie s’en va être méga. »

« Pour moi, ce sont des pistes qui devraient figurer sur le calendrier. Je sais que nous ne pouvons pas faire 30 courses par an, mais j’aimerais voir un changement d’année en année en termes de visites de circuits en Formule 1. »

« C’est vraiment cool de découvrir de nouveaux endroits et de voir les différents types de courses. »

Enfin, lorsqu’on lui demande quelle piste normalement inscrite au calendrier 2020 lui manque le plus, Grosjean répond : « Suzuka, car c’est ma piste préférée. »

« C’est celle qui me manque définitivement. J’inclurais aussi Singapour, c’est toujours assez emblématique. »

« Austin est un très bon endroit. Il y a de nombreuses pistes sur lesquelles je suis déçu de ne pas avoir été. »

« C’est pourquoi voir un calendrier avec peut-être une année qui est plus européenne, et l’autre année des circuits plus récents, cela pourrait être plutôt cool. Ensuite, vous obtenez le meilleur des deux mondes. »

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Cesare Ingrassia

Cesare Ingrassia est le directeur de la publication du site d'actualités sur la Formule 1, F1only.fr et du site La Chaine Renault. Véritable passionné, Cesare Ingrassia est accrédité par la FIA et la F1 et se déplace de paddock en paddock pour vous offrir une couverture totale de chaque événement tout au long de la saison.