charles leclerc ferrari monaco

Ross Brawn : « Ferrari ne doit pas baisser les bras »

Ross Brawn estime que Ferrari ne doit surtout pas baisser les bras, après un autre week-end difficile pour l’équipe italienne à Monaco, même si paradoxalement, la Scuderia a signé son meilleur résultat de l’année ce week-end.

A Monaco, Ferrari a « saboté » les qualifications de son pilote Charles Leclerc en gardant le Monégasque dans son garage en Q1, alors que la piste s’améliorait de minute en minute.

Au final, Charles Leclerc a été éliminé dès la Q1 et a dû prendre le départ de la course depuis la quinzième position sur la grille, l’obligeant à prendre beaucoup de risques en course pour essayer de remonter.

Mais son manque d’impatience s’est payé cash, puisque le pilote Ferrari a touché un rail avec sa roue arrière droite, ce qui l’a obligé à abandonner quelques tours plus tard.

Malgré cela, Sebastian Vettel a sauvé les meubles pour Ferrari en décrochant la seconde place à l’arrivée du Grand Prix de Monaco, ce qui est à l’heure actuelle le meilleur résultat de Ferrari depuis le début de la saison.

« Charles est allé trop loin et a payé un prix élevé pour son impétuosité. Sa réaction était compréhensible, cependant. C’est sa course à domicile et sa première fois avec une équipe du haut de la grille. » déclare Ross Brawn, manager sportif de la F1.

« C’était supposé être un moment spécial, mais cela n’a abouti qu’à une déception. Ce fut un week-end difficile pour Ferrari, même s’il s’est soldé par le meilleur résultat de l’année [seconde position pour Vettel]. »

« La deuxième place de Vettel est arrivée à la fin d’une course dans laquelle il n’a pas joué un rôle clé. Il est resté derrière [Max] Verstappen mais n’a pas pu inquiéter le Néerlandais. »

« Cela a reflété un week-end durant lequel la Scuderia était la troisième équipe la plus forte. C’était prévisible compte tenu de ce que nous avons vu à Barcelone, où la voiture a connu des difficultés, en particulier dans le troisième secteur de cette piste. »

« La saison semble s’éloigner de l’équipe Maranello, mais ce n’est pas le moment de baisser les bras et elle doit apprendre de ses erreurs si elle veut progresser. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Loading…

pneus mercedes canada

Pneus : Mercedes fait un choix plus agressif que Ferrari à Montréal

charles leclerc ferrari bakou

Rosberg : « Ferrari est champion du monde en ligne droite »