in

Ross Brawn : « La F1 peut devenir 100% électrique d’ici cinq ou dix ans »

Ross Brawn, le manager sportif de la Formule 1, estime que la catégorie reine du sport automobile pourrait devenir 100% électrique d’ici les dix prochaines années si cela peut offrir plus de spectacle aux fans.

La Formule 1 travaille actuellement sur la réglementation qui entrera en vigueur en 2021, mais qui restera basée sur des moteurs V6 turbo-hybrides avec lesquels les équipes de F1 sont engagées depuis 2014.

Un passage au tout électrique n’a pas encore été sérieusement envisagé, mais avec le nombre croissant de voitures électriques en circulation, Brawn n’exclut pas l’idée des discussions.

A l’heure actuelle, la seule catégorie qui propose des courses avec des voitures électriques est la Formule E, qui débutera sa cinquième saison au mois de décembre prochain. Mais Ross Brawn ne voit pas la FE comme un véritable obstacle à un championnat de Formule 1 où les monoplaces seraient elles aussi électriques.

« Je pense que nous devons respecter ce que fait la Formule E et ce qu’elle accomplit. » déclare Brawn. « Si vous regardez l’impact des deux [F1 et FE] ce n’est pas vraiment comparable. »

« Par rapport à la Formule E, la F1 a une quantité importante de fans et attire beaucoup de monde, la Formule E est encore junior à cet égard. »

« Je pense que la Formule 1 évoluera dans la bonne direction sur le plan sportif et sur la pertinence et l’engagement auprès des fans. Si dans cinq ou dix ans, il existe un besoin ou un désir, alors nous pourrions le faire. »

« Rien ne nous empêche d’avoir des monoplaces de Formule 1 électriques à l’avenir. Pour le moment ils [la Formule E] ne font pas le spectacle, et avec tout le respect que je leur dois, si vous regardez la Formule E, c’est une catégorie de course assez jeune. »

« C’est un grand événement, mais autour de cela, la course en elle-même est assez docile quand on la compare à un événement de Formule 1. »

« Les voitures ne sont pas particulièrement rapides et vous n’avez pas les personnalités impliquées, mais ils font un travail fabuleux pour mettre en place un événement, une fête de rue. »

« La Formule 1 est différente de cela, la F1 est le summum du sport automobile avec les vitesses que nous atteignons, le calibre des pilotes que nous avons et les équipes que nous avons. Si cela évolue dans cinq ou dix ans nous le ferons, et si cela est plus attrayant aussi. »

« Je ne vois pas la Formule 1 être enfermée dans le moteur à combustion interne pour toujours, mais qui sait où nous serons dans dix ans. »

« Il y a dix ans je ne pense pas que beaucoup de gens étaient capables de prédire où en serait le monde aujourd’hui, alors qui peut prédire où nous serons dans dix ans ? « 

Pas de retour en arrière avec les moteurs 

L’objectif de la réglementation 2021 est de modifier les moteurs pour les rendre plus puissants et plus abordables, mais la nouvelle réglementation conservera l’architecture actuelle des V6 turbo.

Certains fans ont appelé à un retour aux moteurs V10 ou V8, mais le manager sportif de la F1 affirme qu’il n’y aura pas de retour en arrière en F1.

« Une partie de moi aimerait que cela se produise, j’aime les anciens moteurs de F1. Mais je ne vois pas comment nous pourrions revenir en arrière sans qu’une révolution aussi radicale ne polarise la F1 et la sépare. »

« Les constructeurs que nous avons actuellement en Formule 1 sont engagés avec les moteurs que nous avons actuellement. Devrions-nous avoir une révolution ? Je ne le pense pas. »

« J’adorerais avoir ces moteurs mais ça n’arrivera pas. Donc, nous devons faire évoluer les moteurs actuels et tirer les leçons de l’introduction de ces moteurs pour voir comment nous pouvons les emmener dans une direction un peu plus attrayante pour les fans. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Loading…