charles leclerc et lewis hamilton

Ross Brawn n’a pas pu s’empêcher de penser à Michael Schumacher en voyant la lutte Leclerc/Hamilton

Ross Brawn, le manager sportif de la F1 et ancien directeur technique de Ferrari, a déclaré que les deux victoires consécutives de Charles Leclerc lui rappellent l’époque Michael Schumacher.

Leclerc a remporté la première victoire de sa carrière en Formule 1 au Grand Prix de Belgique il y a deux semaines et a poursuivi sur cette lancée après une défense « musclée » visant à contenir les deux Mercedes de Lewis Hamilton et Valtteri Bottas en Italie dimanche dernier.

En remportant une victoire à domicile pour Ferrari à Monza, Charles Leclerc a offert à l’équipe sa première victoire au Grand Prix d’Italie depuis 2010, ce qui n’est pas sans rappeler à Ross Brawn  une performance similaire d’un certain Michael Schumacher.

« Il est clair que lorsque Ferrari gagne à Monza, la fête commence vraiment et c’est ce qui s’est passé dimanche quand Charles Leclerc a pris le drapeau à damier. » a déclaré Ross Brawn.

« En effet, cela me rappelait la course en 2003, lorsque Michael Schumacher, au volant d’une  F2003, et Juan Pablo Montoya, dans une Williams FW25, se disputaient la victoire tout au long de la course. »

« La bataille entre Michael et Juan Pablo au premier tour dans la chicane Roggia était très similaire à celle entre Leclerc et Lewis Hamilton au 23e tour de la course de dimanche. Le pilote Ferrari n’a pas reculé et était à la limite de ce que permettent les règles, comme le sont toujours et doivent être les grands champions. »

« En fait, Leclerc a également été très astucieux dans sa façon de gérer la situation lors de cette séance de qualification vraiment bizarre pour la Q3, samedi. »

« Après sa victoire à Spa le dimanche précédent, Charles a connu un autre week-end incroyable. Ce qui m’impressionne le plus chez lui, c’est la rapidité avec laquelle il apprend de tout ce qu’il fait, s’améliorant constamment, en tant que pilote et en tant qu’homme. »

« Et comme ce fut le cas en Belgique, l’équipe a fait un très bon travail, par exemple en choisissant de proposer à Charles le pneu dur, le plaçant ainsi dans une stratégie différente de celle de Hamilton. »

« Le package global pourrait être légèrement inférieur à celui de Mercedes, mais Ferrari en a profité pour attaquer en qualifications et se défendre bec et ongles dans la course, s’offrant ainsi sa seconde victoire consécutive. »

« Le dernier homme Ferrari à avoir fait cela dans ces deux courses était Michael en 1996. Peut-être que l’histoire commence à se répéter. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Loading…

anthoine hubert

Renault rend un dernier hommage à Anthoine Hubert

antonio giovinazzi alfa romeo

Antonio Giovinazzi : « Je ne veux pas trop penser à l’année prochaine »