zandvoort f1 2020

Russell ne veut pas que l’on touche aux bacs à graviers à Zandvoort

George Russell espère que les organisateurs du Grand Prix des Pays-Bas ne retireront pas les bacs à graviers sur le circuit de Zandvoort.

Le Britannique déclare que le tracé de Zandvoort fait partie de ses cinq circuits préférés dans le monde, et que c’est justement la présence des bacs à graviers, qui obligent à un pilotage fin, que le tracé néerlandais est si côté auprès des pilotes.

Les Pays-Bas reviennent au calendrier de la F1 en 2020 et le tracé de Zandvoort devrait inévitablement être repensé pour des raisons de sécurité, ce qui inquiète George Russell.

« J’adore Zandvoort, c’est probablement, juste en termes de pilotage pur, l’un de mes cinq tracés favoris dans le monde. » explique George Russell, qui a roulé à Zandvoort pour la dernière fois en 2016 avec une F3.

« Mais je pense que la course sera aussi difficile qu’à Monaco. Tout le monde sait à quoi s’attendre lorsqu’on arrive à Monaco, tout le monde sait à quoi s’attendre lorsqu’on arrive en Australie. Les dépassements y sont limités, et maintenant, il faudra y ajouter Zandvoort. »

« Nous devrons accepter cela, nous y allons, pour ainsi dire, juste pour Max [Verstappen] et les fans néerlandais. Mais la Formule 1 ne serait pas ce qu’elle est sans les fans. »

« C’est un circuit incroyable, et j’espère sincèrement qu’ils ne se débarrasseront pas des bacs à graviers, car c’est ce qui rend le circuit si difficile en termes de pilotage. Mais je sais qu’il sera presque impossible d’y courir. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Loading…

conférence de presse gp australie

Les pilotes présents en conférence de presse à Montréal

pierre gasly red bull racing

Pierre Gasly espère pouvoir signer des podiums très bientôt