F1 - Sainz a gardé un goût amer de son podium à Monaco en 2021
GP MONACO F1/2021 - DOMENICA 23/05/2021
in

Sainz a gardé un goût amer de son podium à Monaco en 2021

Bien qu’il ait terminé sur la deuxième marche du podium à Monaco en 2021, le pilote Ferrari Carlos Sainz garde un souvenir amer de son passage en Principauté.

Dès le début de week-end au Grand Prix de Monaco 2021, les deux pilotes Ferrari Charles Leclerc et Carlos Sainz étaient très rapides dans les rues étroites de la Principauté au volant de leur SF21, mais le samedi en qualifications, une erreur de la part du Monégasque Charles Leclerc a compromis les chances de son coéquipier de s’élancer depuis la pole position.

En effet, dans les dernières secondes de la séance de qualifications, Charles Leclerc a envoyé sa monoplace dans le rail à la sortie de la piscine, mais le Monégasque a tout de même réussi à conserver sa pole position signée quelques secondes plus tôt. Cependant, ce crash a empêché tous les pilotes derrière lui – y compris son coéquipier Sainz – d’améliorer leur chrono. L’espagnol a donc été classé « seulement » quatrième sur la grille de départ, malgré le fait qu’il était en train d’améliorer ses secteurs et visait clairement une pole position.

Le dimanche en course, Charles Leclerc ne pourra finalement pas prendre le départ de l’épreuve en raison d’un arbre de transmission cassé dans le tour de mise en grille [certainement une conséquence directe de son crash de la veille]. Le fait que Leclerc n’a pas pu prendre le départ a donc encore plus agacé Carlos Sainz qui se savait alors condamné à rester derrière la Red Bull de Max Verstappen sur un tracé où les dépassements sont quasiment impossibles. En conséquence, Sainz a expliqué qu’il lui avait fallu beaucoup de temps pour surmonter sa colère de terminer deuxième en course derrière le pilote Red Bull Max Verstappen.

« Monaco est le podium le moins agréable de ma carrière. J’étais vraiment très en colère le dimanche de ce qu’il s’était passé avec Charles et tout ça [le crash en qualifications]. » a déclaré Carlos Sainz lors d’un entretien accordé à DAZN, cité par Marca.

« Je me souviens que je ne me suis pas remis de la deception durant trois jours, parce que c’était ma première chance de remporter une course et de décrocher la pole. »

Malgré cette deception, Carlos Sainz a terminé le Grand Prix de Monaco deuxième à seulement huit secondes du pilote Red Bull Max Verstappen. L’Espagnol devançait de 19 secondes sur la ligne d’arrivée son ancien coéquipier chez McLaren, le Britannique Lando Norris.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

F1 - Du Karting à la F1 : comment Gwen Lagrue suit les jeunes pilotes

Du Karting à la F1 : comment Gwen Lagrue suit les jeunes pilotes

F1 - Masashi Yamamoto "espère" un retour de Honda en F1

Masashi Yamamoto « espère » un retour de Honda en F1