Restez connectés

Bonjour, que recherchez-vous ?

Grand Prix de l'Eifel (Nürburgring)

Ferrari explique la contre performance de ses pilotes au Nürburgring

Le stratège en chef de l’équipe Ferrari revient sur la contre performance des deux pilotes de la Scuderia dimanche dernier au Grand Prix de l’Eifel disputé sur le Nürburgring

pilotes-ferrari-nurburgring

Les basses températures pourraient expliquer en grande partie la contre performance de Ferrari dimanche dernier au Nürburgring pour le Grand Prix F1 de l’Eifel.

Dimanche en Allemagne, Charles Leclerc a franchi la ligne d’arrivée à la septième position, alors que le Monégasque s’élançait depuis la quatrième place sur la grille de départ, tandis que son coéquipier Sebastian Vettel a terminé l’épreuve à la onzième place en dehors des points.

Au Grand Prix de l’Eifel, Ferrari a apporté quelques nouveautés techniques sur la SF1000 et les ingénieurs de Maranello ont pu noter quelques progrès encourageant, notamment en qualifications avec la monoplace de Leclerc.

Cependant, en course les températures très froides rencontrées par les équipes n’ont pas permis à Charles Leclerc d’exploiter au mieux le package de nouveautés de la SF1000, tandis que Sebastian Vettel a fait un tête-à-queue qui a certainement compromis sa course comme nous l’explique Iñaki Rueda, stratège en chef chez Ferrari.

« En fait, ce sont les basses températures qui ont affecté négativement la course des deux pilotes Ferrari, en particulier celle de Charles Leclerc. » nous explique Rueda.

« Les basses températures ont rendu le composé le plus Tendre des trois disponibles plutôt cassant en raison du graining. »

« Un phénomène qui se produit lorsque vous ne pouvez pas faire fonctionner les pneus dans la fenêtre de fonctionnement idéale. Les pneus sont conçus pour fonctionner au mieux lorsque leur température reste juste au-dessus de 100 ° C, compte tenu du niveau élevé d’appui des voitures. »

« Habituellement, nous roulons avec des températures d’asphalte comprises entre 30 et 40 ° C, même si les Pirelli tolèrent bien jusqu’à 60 ° C, une température que l’on trouve par exemple à Bahreïn, et il est assez inhabituel de rouler avec des valeurs comme 15 C ° comme nous avons eu en Allemagne. »

« Lorsque la limite de résistance du pneu est dépassée, des bulles sont générées – en anglais « blisters », tandis que lorsqu’il n’est pas possible d’atteindre la limite, des boulettes de caoutchouc se forment sur la surface et qui donnent au pilote la sensation de conduire sur une piste très glissante, presque comme si avec une voiture de route, nous roulions avec des pneus neige au milieu de l’été, mais cela accélère aussi considérablement l’usure de la bande de roulement. »

« C’est exactement ce qui est arrivé à Charles au Nürburgring mais aussi au Hungaroring en juillet dernier, alors qu’il avait monté les Tendres avec la piste encore mouillée. »

« Les équipes ont plusieurs outils à leur disposition, notamment essayer de définir une configuration qui minimise ce risque, travailler sur le refroidissement des freins et travailler avec le pilote pour adapter le style de conduite à ces circonstances. »

« En Allemagne, plusieurs concurrents ont souffert du graining, mais d’autres non, comme ce fut le cas avec Sebastian lors du dernier relais avec le Tendre. Nous devons trouver – comme cela arrive souvent – le meilleur compromis. »

« Immédiatement, on a vu qu’il [Leclerc] n’avait pas un bon rythme, non seulement par rapport aux trois premiers mais aussi contre les rivaux qui partaient derrière lui. »

« Il a réussi à les garder au départ mais au 9e tour, il a dû céder la place à Daniel Ricciardo une fois que les pneus avant souffraient du graining. »

« À ce moment-là, il était trop tôt pour faire un seul arrêt – qui était notre option préférée – mais aussi tout à fait à la limite d’une stratégie sur deux: il fallait minimiser les dégâts et le faire rentrer au tour suivant pour monter un ensemble de Medium. »

« Ensuite, Charles s’est senti beaucoup plus à l’aise et a réussi à dépasser Nico Hülkenberg et Pierre Gasly – tous deux sur une stratégie à un seul arrêt. »

« Au tour 35, il s’est arrêté pour le deuxième arrêt en montant un autre train de Medium et en revenant sur la piste devant le pilote allemand et le pilote français. »

« Au tour 44, il y a eu la neutralisation causée par Norris [panne mécanique]: à ce moment-là, nous pouvions choisir de nous arrêter et de monter un autre ensemble de Tendre – les Durs n’étaient pas une option et nous n’avions plus de Medium disponible – perdant ainsi la position dans des comparaisons des deux mais, après en avoir discuté par radio avec Charles, nous avons choisi de rester sur la bonne piste, précisément à la lumière de ce que nous avions vu dans la première partie de course. »

« Gasly et Hülkenberg sont retournés aux stands pour monter les Tendres mais si le premier des deux réussissait à dépasser notre pilote sur la piste, le second n’en était pas capable. »

« Sebastian [Vettel] a au moins pu choisir le composé avec lequel prendre le départ, optant pour les Médiums et n’ayant qu’un seul arrêt comme objectif pour passer aux Durs et atteindre la ligne d’arrivée. »

« Au départ, il a perdu une place après avoir été dépassé par Antonio Giovinazzi qui a commencé avec les pneus Tendres, mais il est immédiatement devenu clair que le pilote italien était plus lent que lui. »

« Malheureusement, Sebastian a perdu le contrôle de sa SF1000 au point de freinage du premier virage du 11e tour, endommageant le pneu avant gauche et devant donc retourner aux stands, anticipant beaucoup l’arrêt prévu. »

« On a monté les Durs pour faire un très long relais puis on a mis les Tendres, une opération effectuée au 41e tour. »

« Pour lui la neutralisation a été absolument transparente: il a réussi à dépasser Nicholas Latifi et Kevin Magnussen mais pas à attaquer Giovinazzi pour arracher au moins le point de la dixième place. »

Pour le Grand Prix du Portugal, prochaine manche de la saison 2020, la Scuderia introduira d’autres nouveautés sur la SF1000.

Les résultats définitifs du GP de l’Eifel

Pilote EquipeEcart
1 Lewis Hamilton Mercedes
2 Max VerstappenRed Bull+4.470
3 Daniel RicciardoRenault+14.613
4 Sergio PerezRacing Point+16.070
5 Carlos SainzMcLaren+21.905
6 Pierre GaslyAlphaTauri+22.766
7 Charles Leclerc Ferrari+30.814
8 Nico HülkenbergRacing Point+32.596
9 Romain GrosjeanHaas+39.081
10 Antonio GiovinazziAlfa Romeo+40.035
11 Sebastian VettelFerrari+40.810
12 Kimi RaikkonenAlfa Romeo+41.476
13 Kevin MagnussenHaas+49.585
14 Nicholas LatifiWilliams+54.449
15 Daniil KvyatAlphaTauri+55.588
Esteban OconRenaultABD
Valtteri BottasMercedesABD
Alex AlbonRed Bull ABD
George RussellWilliamsABD
Lando NorrisMcLarenABD
1 commentaire

1 commentaire

  1. Tim

    13 octobre 2020 à 11:41

    Et tu expliques donc comment que Norris ai tenue une 30aine de tour avec ses softs du coups ?

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pourriez aimer

Saison 2022

Fernando Alonso fait pression sur Renault pour pouvoir débuter le développement de la monoplace 2022 en soufflerie dès le 1er janvier 2021

Grand Prix de Barheïn

Le week-end prochain, la F1 disputera le Grand Prix de Bahreïn sur le tracé de Sakhir, et les risques de pluie sont bien présents...

News

L'ancien pilote de Formule 1, Alex Zanardi, a été transféré à l'hôpital de Padoue a annoncé l'hôpital San Rafaele de Milan

Opinion

Jacques Villeneuve estime que la victoire de Lewis Hamilton à Istanbul dans des conditions extrêmes a donné encore plus de crédibilité à tous ses...

Saison 2021

Le patron de l'équipe McLaren estime que les récentes performances de Carlos Sainz démontrent pour quelle raison Ferrari a décidé de signer le pilote...

Opinion

Lewis Hamilton reconnaît que sans une bonne voiture entre les mains, aucun pilote ne pourrait remporter de championnat du monde en F1

Grand Prix de Barheïn

Max Verstappen apprécie beaucoup de courir de nuit sur le tracé de Sakhir à Bahreïn, mais le pilote Red Bull sait que les pneumatiques...

Grand Prix de Barheïn

Le Thaïlandais Alexander Albon estime qu'il y a beaucoup de points positifs à retenir de son dernier week-end de course disputé à Istanbul où...

Annonce

© F1only.fr News F1 24/7 - Toute l'actualité de la Formule 1 - 2020 - Tous droits réservés/Reproduction totale ou en partie interdite. F1only.fr n’a aucun lien avec Formula One Group, la FIA, le Championnat du Monde FIA de Formule 1 ou Formula One Licensing B.V. et son contenu n’est ni approuvé, ni parrainé par ces entités. Les termes F1, FORMULE UN, FORMULE 1, FORMULA ONE et FORMULA 1 et toute combinaison de ces termes ainsi que les logos exploités en relation avec le Championnat du Monde de Formule Un sont la propriété de Formula One Licensing B.V. Ils ne peuvent être utilisés de quelque manière que ce soit qui impliquerait un lien officiel avec Formula One Group, la FIA, le Championnat du Monde FIA de Formule 1 ou Formula One Licensing B.V. Cette dernière se réserve le droit d’agir en cas d’une atteinte quelconque à ses droits. En qualité de média spécialisé sur la F1, F1only.fr est accrédité sur les GP de Formule 1 tout au long de la saison.