Singapour : Vettel mène un doublé Ferrari

C’est le pilote Ferrari Sebastian Vettel qui a remporté le Grand Prix de Singapour 2019 ce dimanche.

Le quadruple champion du monde de Formule s’offre ce dimanche à Singapour sa toute première victoire de l’année avec Ferrari, la première depuis le Grand Prix de Belgique 2018.

Derrière, Charles Leclerc, Max Verstappen, Lewis Hamilton, Valtteri Bottas, Alex Albon, Lando Norris, Pierre Gasly, Nico Hulkenberg et Antonio Giovinazzi complètent le top dix à l’arrivée de l’épreuve.

C’est grâce à un arrêt au stand prématuré que Sebastian Vettel a réussi aujourd’hui à décrocher sa première victoire de l’année devant son coéquipier Charles Leclerc, très mécontent de ne pas avoir eu la priorité pour exécuter le premier arrêt, alors qu’il était en tête de la course.

Malgré l’apparition de trois voitures de sécurité, Sebastian Vettel est resté le leader de la course jusqu’au drapeau à damier. L’Allemand reprend de la confiance en lui aujourd’hui grâce à cette victoire, après quelques erreurs commises lors des Grands Prix précédents.

Résumé du Grand Prix de Singapour

Sainz percuté au départ par Nico Hulkenberg

Le pilote McLaren Carlos Sainz a été percuté par l’arrière par la Renault de Nico Hulkenberg dans le premier tour de course. Ce contact a provoqué une crevaison sur la monoplace de Sainz, obligeant l’Espagnol à rentrer au stand pour pour effectuer un changement de pneus.

Nico Hulkenberg est lui aussi rentré dans les stands pour changer de pneus, le pilote Renault est ressorti en piste avec les gommes dures.

Image

Vettel bouscule les stratégies

Sebastian Vettel a été le premier pilote parmi les leaders à s’arrêter ce dimanche, ce qui a eu pour conséquence de bousculer complétement les stratégies de ses concurrents.

Image

Charles Leclerc, qui était alors leader de la course, a payé cash cet undercut exécuté par Sebastian Vettel, puisque le pilote monégasque s’est retrouvé derrière son coéquipier en ressortant des stands après son premier arrêt.

Image

Lewis Hamilton piégé

Le pilote Mercedes Lewis Hamilton s’est retrouvé en tête de la course après le premier arrêt des deux pilotes Ferrari, mais il était déjà trop tard pour le Britannique, qui ne pouvait plus s’arrêter au stand sans voir les deux Ferrari lui passer devant.

Valtteri Bottas sacrifié par Mercedes

C’est finalement Valtteri Bottas qui s’est arrêté avant son coéquipier, mais l’équipe Mercedes a demandé au Finlandais de lever le pied avec sa monoplace équipée de pneus neufs pour ne pas se retrouver devant Lewis Hamilton [qui joue le championnat] lorsque ce dernier aura effectué son arrêt.

Valtteri Bottas s’est tout de suite exécuté et a vu la monoplace de Lewis Hamilton lui passer devant au 27° tour de course.

Image

Daniel Ricciardo percuté par l’Alfa Romeo de Giovinazzi

Au 34° tour de course, et alors qu’il se battait pour la cinquième place en partant depuis le fond de la grille, le pilote Renault Daniel Ricciardo a été percuté par l’Alfa Romeo d’Antonio Giovinazzi.

La roue arrière droite de la Renault de Ricciardo a crevé après ce contact entre les deux hommes, obligeant l’Australien à rentrer au stand. Il ressortira dix-huitième.

Image

Voiture de sécurité déployée au 35° tour de course

La première voiture de sécurité a été déployée au 35° tour de course après un contact entre la Haas de Romain Grosjean et la Williams de George Russell.

Le pilote français a voulu faire l’extérieur au Britannique, mais Russell a insisté pour conserver sa position. L’avant de la voiture de Grosjean a alors touché l’arrière de la Williams de Russell, qui est allé taper le mur. Il s’agit du premier abandon de la saison pour George Russell.

Image

Seconde voiture de sécurité au 43° tour de course

C’est l’abandon sur panne mécanique qui a obligé la direction de course à déployer la seconde voiture de sécurité ce dimanche.

Image

Troisième voiture de sécurité au 50° tour de course

Au 50° tour de course, une troisième voiture de sécurité a été déployée après un contact entre la Toro Rosso de Daniil Kvyat et l’Alfa Romeo de Kimi Raikkonen.

Le Russe Daniil Kvyat a été un peu trop optimiste au freinage du premier virage en jetant sa monoplace à l’intérieur du virage en doublant Kimi Raikkonen. Le contact entre les roues de deux monoplaces a brisé une biellette de direction sur l’Alfa Romeo du Finlandais, qui a dû abandonner.

Image

Pierre Gasly dans les points

Le Français Pierre Gasly a terminé la course à la neuvième place ce dimanche grâce à une stratégie audacieuse en prenant le départ avec les pneus durs montés sur sa Toro Rosso.

Image

Tableau des temps

Image

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Loading…

le Grand Prix de Singapour en direct

Live F1 – Suivez le Grand Prix de Singapour en direct [séance terminée]

Sebastian Vettel élu pilote du jour au GP de Singapour