sebastian vettel ferrari

Sebastian Vettel ne se soucie pas des doutes qui planent sur le moteur Ferrari

Sebastian Vettel se fiche complétement des attaques perpétrées par le clan Red Bull ces dernières semaines au sujet du moteur Ferrari.

A la demande de Red Bull, la FIA a envoyé une directive à toutes les équipes juste avant le Grand Prix des Etats-Unis pour rappeler à tout le monde qu’il était interdit de « jouer » avec le flux de carburant en course dans le but d’obtenir plus de puissance moteur.

Simple coïncidence ou pas, les performances de la Ferrari à Austin étaient légèrement en baisse il y a quinze jours, ce qui a permis à Max Verstappen de s’offrir un podium derrière les deux pilotes Mercedes.

Après la course, Max Verstappen a déclaré que Ferrari était visiblement moins forte lorsqu’on l’empêchait de tricher, ce qui n’a pas du tout plu au directeur de l’écurie italienne, Mattia Binotto, qui est allé s’expliquer avec le team principal de l’équipe Red Bull.

Interrogé ce jeudi à Interlagos pour savoir ce qu’il pensait de toute cette affaire, Sebastian Vettel a déclaré qu’il se fichait de ce que les gens pouvaient penser au sujet du moteur Ferrari.

« En plus d’avoir un moteur très performant, je pense que nous avons aussi une monoplace qui est très efficace. » a souligné Sebastian Vettel ce jeudi à Interlagos.

« Si nous avons le moteur le plus puissant, et même si je ne connais pas les chiffres de puissance des autres motoristes, je pense que c’est un grand exploit de notre part, de notre département moteur. »

« Ces cinq dernières années, Mercedes avait le moteur le plus puissant. Mais depuis quelques mois, nous sommes en avance, alors espérons que cela reste comme ça pour les cinq prochaines années et je me fiche de ce que les gens pensent ou disent. »

« La meilleure façon de répondre aux [critiques] est de revenir probablement à la normale. Nous ne sommes pas fiers de la façon dont nous avons performé à Austin le dimanche. »

« Dimanche, je pense que nous avons probablement lutté avec plus d’une chose, les conditions, les pneus, la configuration, des choses sur lesquelles nous devons travailler. »

« Si c’est ce qu’il pense [Verstappen], c’est ce qu’il pense. Si, la semaine prochaine, il pense quelque chose de différent, nous ne nous en soucierons guère. »

Une autre directive technique à Interlagos

Cette fois-ci, la directive technique envoyée par la FIA précise qu’aucun liquide inflammable provenant du refroidisseur intermédiaire, du collecteur d’air ou bien du système ERS n’est autorisé à pénétrer dans les chambres à combustion du moteur.

Les commissaires techniques de la FIA ont laissé supposer que les motoristes pourraient détourner des fluides combustibles depuis le refroidisseur intermédiaire, le collecteur d’air ou le système ERS pour la combustion et ainsi améliorer les performances du moteur.

La FIA a fait référence à une directive technique plus ancienne dans laquelle il était interdit de brûler de l’essence dans un autre contexte.

En envoyant cette nouvelle directive technique, il semblerait que la FIA veuille une bonne fois pour toute éliminer toutes les possibilités pour les motoristes de trouver de la performance supplémentaire en contournant les règles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Loading…

lewis hamilton champion

Lewis Hamilton a reçu un message de félicitations de Fernando Alonso

charles leclerc

Pénalisé sur la grille de départ au Brésil, Leclerc va essayer de limiter les dégâts