sebastien Buemi

Sebastien Buemi ne s’inquiète pas de l’arrivée de Porsche et Mercedes

Le pilote Nissan, Sebastien Buemi, assure qu’il n’est pas trop inquiet de l’arrivée de gros constructeurs comme Porsche et Mercedes l’an prochain en Formule E.

Interrogé par FEonly.fr à Monaco ce vendredi, le Suisse, actuellement treizième au classement des pilotes avant la neuvième manche de la saison, pense que l’arrivée de Porsche et Mercedes en saison 6 de la Formule E ne va pas chambouler complétement la hiérarchie.

« Oui et non, car au bout d’un moment on n’aimerait pas que ça coûte trop cher. Avec Porsche et Mercedes, ça va encore prendre un petit coup de boost, mais on a vu beaucoup de mecs arriver, avec les dents longues, et ils n’ont pas forcément dominé. » nous explique Sebastien Buemi.

« Il y a encore des domaines dans lesquels on peut beaucoup progresser, sur le software, sur certaines aides, sur la simulation, il y a beaucoup à faire. »

« Mais il y a aussi le fait que les pièces ont été homologuées l’été dernier et qu’on a pas le droit de les refaire, ou de les développer. Ça limite un peu les budgets. »

Concernant le e-Prix de Monaco, programmé ce week-end en principauté, Sebastien Buemi ne pense pas avoir un avantage, malgré le fait que le pilote Nissan reste invaincu dans les rues de Monaco depuis 2015.

« Je n’ai pas un avantage ici, mais ça m’a bien réussi par le passé et j’espère que ça m’aidera à aller dans le bon sens samedi. » souligne le pilote suisse.

« Une piste comme ça, pour nous, c’est de la folie, car on est habitués à avoir des trous, des sauts, et ici on a l’impression d’être sur une autoroute toute neuve, c’est vraiment un billard… « 

Vous pouvez retrouver l’interview complète de Sebastien Buemi sur FEonly.fr en cliquant ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Loading…

el2 valtteri Bottas mercedes

EL2 : Bottas 49 millièmes devant Hamilton

geaorge russell williams

Russell utilise le châssis de Robert Kubica en Espagne