F1 - Alonso : "Il y a un réel sentiment d'optimisme dans l'écurie"
in

Alonso : “Il y a un réel sentiment d’optimisme dans l’écurie”

Toujours aussi motivé, le double champion du monde Fernando Alonso assure que l’équipe Alpine aborde cette saison 2022 avec beaucoup d’optimisme et de clairvoyance.

L’Espagnol sera le pilote le plus expérimenté sur la grille cette année avec 333 départs au compteur et 32 victoires à son actif, après un retour dans la discipline l’an dernier. En 2022, Alonso sera âgé de 41 ans (en juillet), mais le pilote Alpine n’a absolument pas perdu sa motivation, bien au contraire, alors que l’optimisme est de mise chez Alpine cette année selon lui.

“L’année dernière a davantage été une année de transition pour l’équipe, avec une certaine continuité des voitures déjà présentes en 2020. Nous avons cependant réussi à obtenir des résultats fantastiques comme la victoire d’Esteban en Hongrie et mon podium au Qatar.” a déclaré Alonso ce lundi soir lors de la présentation de l’Alpine A522.

“Cette année, il y a un réel sentiment d’optimisme dans l’écurie. Nous avons travaillé dur à Enstone et Viry durant l’hiver. Nous ne saurons pas où nous nous situerons tant que les voitures n’auront pas roulé pour la première fois à Barcelone, mais l’attente est toujours spéciale pour toutes les personnes impliquées !”

Interrogé au sujet de la nouvelle réglementation, le double champion du monde a déclaré : “Nous avons demandé des voitures pouvant se suivre de plus près, notamment dans les virages. Nous devrons encore attendre pour savoir si ce règlement offrira des courses plus disputées, mais je ne serai jamais contrarié par l’idée d’avoir des courses plus excitantes.”

“Le sport évolue également dans la bonne direction en dehors de la piste grâce à l’introduction du plafond budgétaire par exemple. Nous espérons que cela débouchera sur une compétition plus équitable entre toutes les écuries avec des dépenses limitées pour éviter toute course à l’armement. Les courses plus disputées permises par la réglementation pourraient être très importantes pour le sport. Ces dernières années, la seule façon réaliste de dépasser sur de nombreuses pistes était en ligne droite avec le DRS… Et parfois pas du tout ! L’idée de pouvoir suivre de plus près la voiture qui nous précède dans les virages m’est alléchante et devrait rendre notre métier de pilote plus difficile.”

Le pilote espagnol s’est évidemment montré impatient de tester la première fois la nouvelle A522 en piste lors de ces premiers essais hivernaux qui débutent ce mercredi sur le tracé de Barcelone.

“L’A522 est clairement différente des générations précédentes de Formule 1. Il y a beaucoup d’analyses et de simulations pour le moment, donc j’ai hâte d’être aux essais hivernaux pour en savoir beaucoup plus. De plus, mon expérience et les leçons tirées l’an passé au volant de l’A521 me seront utiles pour régler l’A522 à mon goût.”

L’équipe Alpine a terminé l’an dernier à la cinquième place au championnat du monde des constructeurs et vise la même position “au minimum” cette saison a déclaré le PDG d’Alpine Laurent Rossi ce lundi.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

F1 - Kubica va ouvrir les essais pour Alfa Romeo à Barcelone

Kubica va ouvrir les essais pour Alfa Romeo à Barcelone

F1 - Comment suivre les essais hivernaux de la F1 en direct ?

Comment suivre les essais hivernaux de la F1 en direct ?