mattia binotto ferrari

Selon Brawn, Mattia Binotto gère bien la situation chez Ferrari

Ross Brawn estime que le nouveau directeur de la Scuderia Ferrari, Mattia Binotto, gère très bien la situation entre ses deux pilotes cette saison.

Binotto, qui a été promu directeur sportif de la Scuderia Ferrari en début d’année en remplacement de Maurizio Arrivabene, a dû faire face à quelques critiques depuis le début de la saison en raison de consignes d’équipes données à ses pilotes en course.

Le week-end dernier à Shanghai, Ferrari a une nouvelle fois donné des consignes à ses pilotes en course, mais au final, cela a coûté une position à Charles Leclerc, qui n’a rien pu faire pour empêcher la Red Bull de Max Verstappen de passer devant lui.

Malgré une stratégie hasardeuse de la part de Ferrari, Ross Brawn estime que Mattia Binotto gère relativement bien la situation pour le moment.

« Mattia Binotto doit gérer ce qui est définitivement une situation nouvelle chez Ferrari : deux pilotes qui se battent au plus haut niveau. » explique Ross Brawn, le manager sportif de la F1.

« Mattia gère bien la situation. D’une part il arrive à gérer le jeune talent Charles Leclerc, et d’autre part, la grande valeur de Vettel, qui en tant que quadruple champion du monde, s’est montré capable de faire face à la pression dans le passé. » 

« C’est sans aucun doute une année difficile pour Vettel, mais son podium à Shanghai ne fera que renforcer sa confiance, tandis que Charles [Leclerc] a fait preuve d’une grande maturité en acceptant les consignes de son équipe. »

Ferrari devra être forte en 2019

Pour Brawn, le trois premières courses de la saison ont prouvé à Ferrari qu’elle devra être une équipe très forte et soudée si elle compte battre Mercedes cette année.

« Les trois premières courses ont confirmé que si Ferrari veut battre Mercedes tout doit être parfait à tous les niveaux. »

« La performance, la fiabilité et le travail d’équipe. Binotto sait ce qu’il a à faire, je suis certain qu’il consacrera toute son énergie à ce que cela se produise. »

« A Bahreïn, l’équipe avait la performance mais pas la fiabilité. En Chine, le performance n’était pas à la hauteur de Mercedes pour se battre en qualifications le samedi ou en course le dimanche. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Loading…

la red bull rb15

Red Bull : Des mises à jour à Bakou

le grand prix de france au castellet

Pirelli dévoile ses choix de pneus pour le Grand Prix de France