Selon Briatore, Ferrari ne doit pas suivre le mauvais exemple de Renault

6 janvier 2020
flavio briatore ferrari

Flavio Briatore estime que Ferrari ferait mieux de se concentrer sur le développement de sa monoplace 2020, plutôt que d’essayer d’attirer Lewis Hamilton à Maranello.

En 2019, les dirigeants de Ferrari ont rencontré Lewis Hamilton à plusieurs reprises, et bien que le directeur général Louis Camilleri ait minimisé les pourparlers avec le sextuple champion du monde, beaucoup pensent que la Scuderia pourrait décider d’embaucher le Britannique pour 2021.

Selon l’Italien Flavio Briatore, la Scuderia Ferrari ne doit surtout pas se tromper sur ses priorités et doit se concentrer sur le développement de sa monoplace 2020 avant tout.

« Hamilton à Maranello en 2021 ? Entre lui et Charles Leclerc je garderais Leclerc, ça coûterait moins cher [Leclerc a depuis été prolongé chez Ferrari jusqu’à la fin 2024]. » a déclaré Briatore.

Renault est un mauvais exemple

Flavio Briatore désigne l’écurie Renault et l’embauche de Daniel Ricciardo en 2019 comme étant le parfait exemple de ce qu’il ne faut pas faire.

« Renault, par exemple, a donné à Ricciardo une cargaison d’argent, mais il valait mieux l’investir dans le développement de la monoplace. »

« Ferrari doit encore travailler pour avoir une monoplace à un demi-dixième de Mercedes et, ensuite le pilote fera la différence. »

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Cesare Ingrassia

Cesare Ingrassia est le directeur de la publication du site d'actualités sur la Formule 1, F1only.fr et du site La Chaine Renault. Véritable passionné, Cesare Ingrassia est accrédité par la FIA et la F1 et se déplace de paddock en paddock pour vous offrir une couverture totale de chaque événement tout au long de la saison.