F1 - Perez débute sa deuxième année chez Red Bull avec une bonne base
NORTHAMPTON, ENGLAND - JULY 18: Sergio Perez of Mexico and Red Bull Racing prepares to drive in the Pitlane during a red flag delay during the F1 Grand Prix of Great Britain at Silverstone on July 18, 2021 in Northampton, England. (Photo by Peter Fox/Getty Images) // Getty Images /
in

Perez débute sa deuxième année chez Red Bull avec une bonne base

Le Mexicain Sergio Perez estime avoir désormais une base très solide sur laquelle se reposer pour attaquer sa deuxième saison au sein de l’équipe Red Bull Racing en 2022.

Perez a rejoint Red Bull en 2021 après plusieurs années passées chez Racing Point [désormais devenue Aston Martin]. Le pilote mexicain a dû prendre ses marques au sein d’une équipe ayant ses propres méthodes de travail, alors qu’il a été confronté d’emblée au pilote vedette de l’écurie, le Néerlandais Max Verstappen.

Le défi n’était pas si simple pour Perez en 2021, mais le Mexicain a finalement réussi à s’adapter à sa nouvelle équipe et à sa nouvelle monoplace et a terminé la campagne 2021 à la quatrième place au championnat du monde des pilotes et a rapidement été retenu par Red Bull pour une deuxième saison en 2022.

Après une année complète à Milton Keynes, Checo estime qu’il pourra débuter cette nouvelle saison sur de bonnes bases : « Nous avons déjà une base de référence sur laquelle nous pouvons travailler et nous améliorer, ce qui fait une énorme différence. Je connais déjà les gens, je sais déjà à qui demander quoi et comment tirer le meilleur parti de chaque individu autour de moi, il s’agit d’une image très différente [par rapport à 2021]. » a déclaré Sergio Perez, cité par GPFans.

Après une première année au sein de l’équipe Red Bull aux côtés du champion du monde en titre, le Mexicain assure qu’il a beaucoup appris : « Beaucoup pour être honnête. Red Bull vous pousse vraiment au maximum. Pas seulement les pilotes, mais aussi les ingénieurs, les mécaniciens et les responsables. »

« Tout le monde travaille d’arrache-pied pour offrir le résultat parfait, le moment parfait pour tout le monde. Ce fut une expérience formidable et cela m’a amené à un autre niveau en tant que pilote. » conclut le Mexicain.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

F1 - Pourquoi la F1 2022 de Red Bull ne s'appellera pas RB17 ?

Pourquoi la F1 2022 de Red Bull ne s’appellera pas RB17 ?

F1 - Mazepin : "Je suis comme le vin, je me bonifie avec l'âge"

Mazepin : « Je suis comme le vin, je me bonifie avec l’âge »