Restez connectés

Bonjour, que recherchez-vous ?

News F1

Shwartzman n’attend aucun “miracle” et voit la F1 s’éloigner

FERRARI F1 GP USA VENERDI 21/10/2022

Le pilote d’essais de la Scuderia Ferrari, Robert Shwartzman, a admis que ses chances de pouvoir un jour devenir pilote titulaire en F1 se sont peu à peu réduites et ne se fait plus aucune illusion quant à son avenir en catégorie reine.

Robert Shwartzman a remporté le titre en Formule 3 en 2019 et a terminé quatrième du championnat de Formule 2 en l’année suivante, avant de se classer deuxième derrière son coéquipier Oscar Piastri en 2021. Le Russe a ensuite obtenu un rôle de pilote d’essais chez Ferrari en F1 et a été chargé d’entreprendre de nombreuses tâches dans le simulateur à Maranello en plus de quelques roulages sur la piste de Fiorano.

Mais en 2022, l’invasion de l’Ukraine par la Russie a clairement joué un rôle important dans la carrière de Shwartzman puisque le jeune homme – touché par l’interdiction aux athlètes russes de courir – a dû passer sous licence israélienne pour être certain de pouvoir garder un pied dans le sport automobile, mais n’a malheureusement pas couru de toute l’année.

Revenant sur son année 2022 et évoquant également son avenir, Robert Shwartzman a admis dans un long entretien accordé à nos confrères de Motorsportweek.com : “Ce fut une année difficile. Malheureusement je n’ai pas couru, ce qui pour tout pilote est une grande chose. Que va t-il se passer [dans le futur], je ne le sais pas encore, mais c’est très difficile d’entrer en Formule 1.”

“J’ai toujours poussé et travaillé très dur, peu importe ce qui se passait, et j’avais toujours le rêve et l’objectif d’arriver en F1. Cela arrivera t-il ou non ? A ce stade je ne sais pas. Je peux supposer que non, et c’est évidemment très triste pour moi car ça a été un si gros travail et j’ai continué à pousser et à croire, et à la fin cela n’arrive toujours pas pour diverses raisons.”

Bien qu’il admet que de “meilleurs résultats” en 2020 et 2021 l’auraient peut-être aidé à obtenir un baquet en Formule 1, Shwartzman pointe du doigt les décisions de certaines équipes de la grille qui ne jouent pas suffisamment le jeu en choisissant ce que l’on appelle communément des “pilotes payants” plutôt que de piocher dans le vivier de jeunes pilotes ayant fait leurs preuves dans les catégories inférieures.

“La F1 est un peu bizarre honnêtement ces temps-ci, du moins pour moi. Je ne comprends pas vraiment la composition et les décisions que les équipes font, je ne comprends pas de mon côté.” a ajouté Shwartzman.

“Je ne veux pas donner de noms, mais malheureusement, pour moi cela ne passe pas toujours pas le mérite. Oscar [Piastri, futur pilote McLaren] a dû attendre un an et c’était un peu compliqué pour lui. Je me suis investi aussi, j’ai poussé fort, j’ai travaillé, j’ai montré que j’étais capable. Mais c’est ce que c’est à ce stade.”

“C’est une situation pour laquelle je ne peux rien faire, même si j’aimerais faire quelque chose pour la rendre plus juste. Je ne veux pas donner de noms, mais malheureusement pour moi, ce n’est pas toujours par le mérite.”

Concernant son avenir, Shwartzman dit que sa priorité est de courir en 2023 et qu’il étudie actuellement toutes les options disponibles : “Attendre, rester là et perdre du temps à ne pas courir en espérant qu’un miracle se produise…je ne vois pas cela comme quelque chose de logique pour moi, et de toute façon, après avoir fait tout ce travail, je veux vraiment courir l’année prochaine parce que la course me manque.”

“Si vous ne courrez pas, il vous manque cet esprit [d’être] un pilote de course : se battre, gagner, se pousser soi-même. Imaginez si je ne cours pas, j’attendrai, j’attendrai et si un jour j’ai une occasion, je ne serais pas prêt parce que je n’ai plus couru [depuis 2021]. Donc, pour moi la principale priorité est de courir l’année prochaine. Où ? Je ne sais pas, nous examinons les options et ce que nous avons sur la table pour la meilleure offre possible, puis nous verrons.”

Robert Shwartzman a pu rouler au volant de la Ferrari 2022 lors des EL1 du Grand Prix des Etats-Unis en octobre sur le tracé d’Austin et a une autre séance de roulage programmée à Abou Dhabi fin novembre.

© F1only.fr News F1 24/7 - Toute l'actualité de la Formule 1. 2015-2023 - Tous droits réservés/Reproduction totale ou en partie interdite. F1only.fr n’a aucun lien avec Formula One Group, la FIA, le Championnat du Monde FIA de Formule 1 ou Formula One Licensing B.V. et son contenu n’est ni approuvé, ni parrainé par ces entités. Les termes F1, FORMULE UN, FORMULE 1, FORMULA ONE et FORMULA 1 et toute combinaison de ces termes ainsi que les logos exploités en relation avec le Championnat du Monde de Formule Un sont la propriété de Formula One Licensing B.V. Ils ne peuvent être utilisés de quelque manière que ce soit qui impliquerait un lien officiel avec Formula One Group, la FIA, le Championnat du Monde FIA de Formule 1 ou Formula One Licensing B.V. Cette dernière se réserve le droit d’agir en cas d’une atteinte quelconque à ses droits. En qualité de média spécialisé sur la F1, F1only.fr est accrédité sur les GP de Formule 1 tout au long de la saison.