Restez connectés

Bonjour, que recherchez-vous ?

News F1

Sous pression, Binotto reçoit le soutien du président de Ferrari

2 - GP ITALIA F1/2022 - VENERDI’ 09/09/2022

Le président de Ferrari, John Elkann, a admis que Ferrari a fait “trop d’erreurs” tout au long de la saison, mais a insisté sur le fait que le conseil d’administration du constructeur italien avait toujours “une grande confiance” en Mattia Binotto, l’actuel directeur de la Scuderia Ferrari.

Après un début de saison fracassant avec une victoire dès la manche d’ouverture à Bahreïn, le pilote Ferrari Charles Leclerc est apparu comme un sérieux prétendant pour le titre mondial cette année. Mais au fil de la saison, des problèmes de fiabilité, des erreurs stratégiques, ainsi que des erreurs de pilotage ont permis à Red Bull et Max Verstappen de prendre la tête des deux championnats pilotes et constructeurs.

Avant le Grand Prix d’Italie, seizième manche du championnat du monde de Formule 1 qui se déroule ce week-end à Monza, Max Verstappen est leader du championnat pilotes avec 109 points d’avance sur Charles Leclerc alors que Red Bull est également leader au championnat constructeurs avec 135 points d’avance sur la Scuderia Ferrari.

Malgré les difficultés, le président de Ferrari a soutenu publiquement Mattia Binotto, mais admet que des progrès sont désormais nécessaires : “Nous apprécions tout ce que lui et nos ingénieurs ont fait, mais il ne fait aucun doute que le travail à Maranello, dans le garage, sur le muret des stands et au volant doit être amélioré.” estime John Elkann dans un entretien accordé à la Gazzetta Dello Sport à la veille du Grand Prix d’Italie.

“Nous devons continuer à progresser et cela vaut pour les mécaniciens, les ingénieurs, les pilotes et bien-sûr, toute l’équipe dirigeante, y compris le directeur de l’équipe. Nous avons vu qu’il y a encore trop d’erreurs en termes de fiabilité, de pilotage et de stratégie.”

Le président de Ferrari a toutefois insisté sur le fait qu’il faisait toujours confiance à Mattia Binotto qui a permis à la Scuderia de devenir de nouveau compétitive : “Faire confiance à Binotto et à son équipe était la bonne décision et cela a porté ses fruits. Grâce à eux, nous sommes compétitifs et nous gagnons de nouveau. Mais je ne suis pas satisfait, car je pense que nous pouvons toujours faire mieux.”

Conscient que le titre mondial derrière lequel Ferrari court depuis 2007 n’arrivera certainement pas cette année encore, Elkann se focalise déjà sur les prochaines saisons et estime que l’équipe italienne sera en mesure de décrocher des titres constructeurs et pilotes avant 2026, lorsque la nouvelle réglementation moteur entrera en vigueur en Formule 1.

“Notre premier objectif était d’être compétitif. Si vous ne l’êtes pas, vous n’allez nulle part où aller, alors que vous pouvez toujours travailler sur la fiabilité. C’est pourquoi je pense qu’avant 2026, Ferrari remportera à nouveau les titres constructeurs et pilotes, avec Charles [Leclerc] en pole position. Nous avons la chance d’avoir deux grands pilotes, probablement le duo le plus solide de la Formule 1.”

© F1only.fr News F1 24/7 - Toute l'actualité de la Formule 1. 2015-2023 - Tous droits réservés/Reproduction totale ou en partie interdite. F1only.fr n’a aucun lien avec Formula One Group, la FIA, le Championnat du Monde FIA de Formule 1 ou Formula One Licensing B.V. et son contenu n’est ni approuvé, ni parrainé par ces entités. Les termes F1, FORMULE UN, FORMULE 1, FORMULA ONE et FORMULA 1 et toute combinaison de ces termes ainsi que les logos exploités en relation avec le Championnat du Monde de Formule Un sont la propriété de Formula One Licensing B.V. Ils ne peuvent être utilisés de quelque manière que ce soit qui impliquerait un lien officiel avec Formula One Group, la FIA, le Championnat du Monde FIA de Formule 1 ou Formula One Licensing B.V. Cette dernière se réserve le droit d’agir en cas d’une atteinte quelconque à ses droits. En qualité de média spécialisé sur la F1, F1only.fr est accrédité sur les GP de Formule 1 tout au long de la saison.